Pas de rassemblements pour la finale du PSG ?

Pas de rassemblements pour la finale du PSG ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 20 août 2020 à 12h06

La mairie de Paris s'oppose à la mise en place de fan zones dans la capitale dimanche soir, comme l'avait pourtant évoqué la ministre des Sports, pour la finale de Ligue des champions PSG-Bayern Munich. Et d'éventuelles célébrations dans les rues sont redoutées pour des raisons sanitaires.

 

Mercredi, au lendemain de la victoire du PSG face à Leipzig (3-0), synonyme de qualification historique pour la finale de la Ligue des champions, la ministre des Sports avait évoqué, malgré la crise sanitaire, la possibilité de mettre en place des fan zones dans la capitale lors de cette finale, alors que de nombreux supporters parisiens sont allés fêter la victoire devant le Parc des Princes ainsi qu'aux Champs-Elysées, où 36 interpellations ont été effectuées. "C'est un événement exceptionnel. Nous allons mettre en place des fan zones, avec un encadrement spécifique. Le sport doit rester une fête, mais en responsabilité. On peut fêter, mais on doit adapter sa manière de fêter et de célébrer. J'en appelle au civisme", expliquait ainsi Roxana Maracineanu sur BFM TV. 

"Un problème sanitaire" 

Sauf que du côté de la mairie de Paris, on n'est pas vraiment sur la même longueur d'ondes. Pas du tout même. "On le regrette beaucoup mais nous sommes incapables d'organiser une fan zone Covid-compatible, déclare ainsi au Parisien Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire de Paris. Et à ma connaissance, il n'a jamais été question de monter une telle zone, la langue de la ministre a dû fourcher." Pour Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé, c'est avant tout "un problème sanitaire. Si vous mettez une fan zone, avec 500 personnes ou 1.000 personnes à l'intérieur disons, d'autres personnes vont arriver et essayer de rentrer et les attroupements autour seront pires que la situation que nous avons vu mardi, confie-t-elle à France Bleu. Il faut trouver d'autres méthodes que les grands rassemblements. Il faut pouvoir faire la fête chez soi, en ne dépassant pas 10 personnes, et pas en étant sur l'espace public à des milliers de personnes. C'est extrêmement dangereux en ce moment." Concernant une éventuelle fermeture de l'accès aux Champs-Elysées en cas de succès du Paris Saint-Germain contre le Bayern Munich dimanche, c'est la préfecture de police qui devra en décider. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.