OL : La joie des supporters lyonnais

OL : La joie des supporters lyonnais©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le dimanche 16 août 2020 à 10h48

Dès le coup de sifflet final du quart de finale de Ligue des champions remporté par l'OL face à Manchester City, les supporters lyonnais ont envahi les rues de la ville pour fêter cette qualification.



"On est en demies, on est en demies..." Les supporters de l'OL sont aux anges. Quelques instants après la victoire surprise des hommes de Rudi Garcia contre Manchester City (3-1), samedi soir à Lisbonne, en quarts de finale de la Ligue des champions, les rues de la capitale des Gaules ont été envahies par des fans extatiques. Sevrés de titres depuis la victoire en Coupe de France en 2012, ils avaient vécu jusqu'alors une saison particulièrement frustrante, terminée à la septième place de Ligue 1 lors de l'arrêt de la saison en raison de la pandémie de coronavirus. Mais la prestigieuse compétition européenne leur a redonné le sourire. 

Car après la Juventus, battue 1-0 à Lyon avant la crise sanitaire et qui n'a pu l'emporter que 2-1 au retour, ce sont donc les vice-champions d'Angleterre qui ont été victimes de ces épatants Lyonnais, de retour dans le dernier carré de la C1 pour la première fois depuis 2010. Et cette demi-finale les opposera encore au Bayern Munich, qui a littéralement balayé le FC Barcelone la veille (8-2). Avant de penser à ce nouveau choc, qui se disputera mercredi prochain (21h), toujours dans l'antre du Sporting Portugal, les supporters lyonnais n'ont pas gâché leur plaisir. Que ce soit à Lisbonne, mais surtout à Lyon.

Ils étaient ainsi nombreux à s'être réunis sur la place des Terreaux, haut-lieu des célébrations des titres de l'OL dans les années 2000, et n'ont pas manqué de festoyer comme il se doit une bonne partie de la soirée, sans vraiment respecter les règles de distanciation sociale. Les écharpes et les maillots étaient d'ailleurs beaucoup plus présents que les masques de protection. Certains ont par ailleurs craqué des fumigènes, et tous ont entonné les chants traditionnels du club lyonnais, et leur fameux cri ("Ahou") accompagné d'un clapping très suivi. Des célébrations qu'ils espèrent bien reproduire mercredi soir, voire dimanche, date de la finale de cette Ligue des champions historique pour le football, qui n'avait jamais réussi à placer deux clubs dans le dernier carré. Car le PSG affrontera Leipzig mardi, dans l'autre demi-finale franco-allemande. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.