Naples : Comment le Napoli voit-il Nice ?

Naples : Comment le Napoli voit-il Nice ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 15 août 2017 à 22h18

Si Nice a le sentiment d'avoir tiré le gros lot en héritant de Naples pour ces barrages de Ligue des Champions, les Niçois pourront se rassurer en constatant l'extrême prudence de leurs adversaires.

En conférence de presse d'avant-match, Maurizio Sarri, l'entraîneur napolitain, a répété tout le bien qu'il pense du Gym. « La ville de Naples mérite la Ligue des Champions. Nous allons tout faire pour rejoindre la phase de groupes. Mais Nice est une équipe délicate à jouer, ils ont éliminé l'Ajax Amsterdam, qui est quand même le finaliste de la dernière Ligue Europa. Ce sera très dur », prévient Sarri.

« Nice a déjà joué quatre matchs officiels. Cela peut être un problème pour nous. J'ai entendu dire que la saison dernière, la Juventus avait eu un match très difficile contre Lyon. Mais Nice a obtenu plus de points que Lyon la saison dernière donc ce sera extrêmement difficile », appuie l'entraîneur du Napoli, qui se réjouit cependant de l'absence de Mario Balotelli, bien connu de l'autre côté des Alpes. « L'absence de Balotelli est une grosse perte pour eux. Sneijder n'a pas encore joué donc on ne peut pas vraiment le compter comme absent. Sans Balotelli, il y a Plea, qui a des caractéristiques différentes et qui me fait penser à Grégoire Defrel. Au milieu, Seri est un très bon joueur, destiné à un club de premier plan. Et derrière, on connait Dante qui a joué au Bayern Munich. »

Réputé pour son football très offensif, Naples a parfois du mal à rester appliqué défensivement pendant 90 minutes sur la scène européenne. Les matchs de préparation l'ont confirmé, au grand regret de l'ancien entraîneur d'Empoli, conscient de ce point clé avant le barrage aller au San Paolo.  « La chose la plus importante sera de bien défendre. Nous allons affronter une équipe jeune, très forte techniquement, avec beaucoup de talent. Il faudra être très appliqué », insiste Maurizio Sarri. Avec un tel discours, on peut penser que Marek Hamsik et ses coéquipiers ne se verront pas trop beau au moment d'entrer sur la pelouse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.