Monaco : Kovac veut montrer le "vrai visage" du club contre le Shakhtar

Monaco : Kovac veut montrer le "vrai visage" du club contre le Shakhtar©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 24 août 2021 à 18h15

À la veille d'affronter le Shakhtar Donetsk lors du barrage retour de la Ligue des Champions (mercredi, 21 heures), Niko Kovac a confié la grande motivation perçue au sein de son groupe en dépit de la défaite lors de l'aller (0-1) et du début de saison compliqué du club princier.


L'AS Monaco croit en ses chances de se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022. Battue par le Shakhtar Donetsk le 17 août dernier à Louis-II lors du match aller de ce barrage (0-1), l'équipe dirigée par Niko Kovac va devoir renverser son opposant si elle veut participer à la prestigieuse compétition et rejoindre possiblement le PSG et Lille. En conférence de presse, ce mardi, le technicien croate s'est exprimé avec une envie certaine devant les médias.

"Les joueurs n'abandonneront pas leur rêve"

Défait par Lens, samedi lors de la troisième journée de Ligue 1 (0-2), Monaco se doit d'afficher un visage différent face à l'équipe entraînée par Roberto De Zerbi. "Il faut qu'on soit concentrés, il faut que l'on gagne. Clairement, c'est notre objectif demain. Nous affichons deux visages depuis le début de la saison. Celui du Championnat et celui de la Ligue des Champions. Je suis sûr que demain, les joueurs afficheront le vrai visage de l'AS Monaco : celui qu'on a vu en Coupe d'Europe et celui de la saison dernière", a expliqué le natif de Wedding.


Ne voulant pas partir perdant avant ce match retour, Kovac a affiché sa conviction à propos de son groupe, malgré la dynamique compliquée traversée en Ligue 1, alors que Monaco n'a pas encore remporté une rencontre - nul contre Nantes, défaites face à Lorient et Lens. "Je suis toujours confiant pour la qualification. Vous savez comment fonctionne le football. Quand vous alignez les victoires, tout va forcément pour le mieux. Quand ce n'est pas le cas, on peut trouver des sujets de friction", a-t-il estimé, avant de continuer : "Demain, ce sera une bataille. Les joueurs expérimentés connaissent ce genre de rendez-vous. Nous devons combattre dès la première minute pour développer notre football. Je suis certain que les joueurs n'abandonneront pas leur rêve."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.