Manchester City : Guardiola justifie ses choix contre l'OL

Manchester City : Guardiola justifie ses choix contre l'OL©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 16 août 2020 à 09h15

Critiqué pour sa tactique frileuse adoptée contre l'OL, l'entraîneur de Manchester City s'en est expliqué en conférence de presse après cette nouvelle élimination en quarts de finale de la Ligue des champions.

Un système inhabituel, des joueurs phares laissés sur le banc au coup d'envoi (Mahrez, Bernardo Silva...) : Pep Guardiola a surpris les observateurs dans son approche de ce quart de final de Ligue des champions contre l'Olympique Lyonnais. Un match historique pour l'OL, qui est parvenu à réaliser un formidable exploit contre les vice-champions d'Angleterre (3-1).

"L'adversaire était très costaud sur le plan défensif, à l'image de toutes les équipes françaises"

«On a eu du mal pendant les 15/20 premières minutes pour trouver des espaces, attaquer, a déploré le manager de Manchester City en conférence de presse. Les 15 dernières de cette première période, on a commencé à très bien jouer, l'adversaire était très costaud sur le plan défensif, à l'image de toutes les équipes françaises. On a été bons pendant la deuxième période mais ça n'a pas été suffisant, c'est ainsi. Peut-être qu'un jour, on arrivera à passer en demi-finale, on essayera de le faire dans le futur".

"On a fait mieux que l'adversaire dans tous les domaines mais ce n'était pas suffisant"

Pep Guardiola ne souhaite pas accabler Raheem Sterling après son incroyable raté. "Je ne l'ai toujours pas eu, on va parler avec les joueurs à l'hôtel. Dans les vestiaires, tout le monde était très triste, donc on va en parler à l'hôtel mais ça fait partie du jeu. On connaît bien cette compétition, on peut faire de belles actions mais il fallait concrétiser cette action-là. On a fait de grosses erreurs sur le deuxième but. Je pense qu'on a mieux fait que l'adversaire dans tous les domaines mais ça n'a pas été suffisant.»

"La partie tactique, ce n'est pas la chose la plus importante"

Guardiola n'a pas souhaité s'attarder sur l'aspect tactique de la rencontre. « La partie tactique, ce n'est pas la chose la plus importante en Champions League. Les attaquants de Lyon sont très rapides, surtout sur les côtés. Nos défenseurs centraux ne sont pas aussi rapides donc je ne voulais pas les laisser tout seuls. On a eu du mal dans les 30 derniers mètres mais... Une ou deux erreurs dans cette compétition, c'est compliqué.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.