Manchester City : Guardiola et Zinchenko en désaccord sur un possible quadruplé

Manchester City : Guardiola et Zinchenko en désaccord sur un possible quadruplé©Media365

Axel Allag, Media365, publié le lundi 15 mars 2021 à 21h20

En conférence de presse avant le huitième de finale retour de Ligue des Champions contre le Borussia Monchengladbach (mardi), Oleksandr Zinchenko et Pep Guardiola ont affiché deux avis différents sur un possible quadruplé de Manchester City cette saison.



Manchester City parviendra-t-il à réaliser un quadruplé cette saison ? Encore engagée dans toutes les compétitions, l'équipe de Pep Guardiola - première de Premier League - affrontera le Borussia Mönchengladbach dans le huitième de finale retour de la Ligue des Champions, mardi soir (21 heures) avec un avantage de 2-0 obtenu lors du match aller. City est déjà en finale de la Coupe de la Ligue (face à Tottenham, le 25 avril) et affrontera Everton ce samedi dans le cadre d'un quart de finale de la FA Cup.

"Quatre titres, cela n'est jamais arrivé en Angleterre"

En conférence de presse, ce lundi, la question a été posée à Oleksandr Zinchenko : Manchester City peut-il remporter le quadruplé ? Sa réponse : "Le Bayern l'a montré l'année dernière - ils ont tout gagné, non? Barcelone l'a fait aussi avec Pep(en 2009, ndlr) et je pense, bien sûr, que tout est possible. Nous avons une équipe incroyable, les meilleurs joueurs du monde. Pourquoi pas?", a-t-il assuré. Venu devant les journalistes après son joueur, Guardiola a affiché son désaccord, minimisant les propos du latéral.


"Je suis plus âgé que Monsieur Zinchenko, j'ai plus d'expérience et je ne suis pas d'accord avec lui. Zinchenko doit juste s'inquiéter de faire un bon match demain et continuer (dans la Ligue des Champions). C'est le seul moyen. Quatre titres, cela n'est jamais arrivé (en Angleterre) auparavant et je pense que ça n'arrivera pas. On pense juste au prochain match et ensuite à Goodison Park. J'espère que les joueurs pourront revenir sains et saufs de la trêve internationale parce que nous jouons pour des choses importantes", a-t-il argumenté. Par ailleurs, Guardiola a évoqué son opposition la plus proche, face à un Mönchengladbach en pleine crise : "J'ai un respect incroyable pour Gladbach et Marco (Rose). Ils ont des armes et savent s'en servir. Je veux voir l'équipe essayer de gagner le match."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.