Lyon : Thiago Mendes réclame de la patience

Lyon : Thiago Mendes réclame de la patience©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 05 novembre 2019 à 08h50

Après un début de saison délicat du côté de Lyon, Thiago Mendes, le milieu brésilien, est conscient qu'il doit faire mieux.



Thiago Mendes fait partie de ces joueurs qui ont symbolisé la mauvaise passe lyonnaise durant le premier quart du championnat. Recruté à Lille au sortir d'une saison où il s'est beaucoup illustré, le milieu de terrain brésilien n'est pas parvenu jusqu'ici à reproduire chez les Gones les mêmes performances qu'il réalisait en terre nordiste. Toutefois, l'ex-joueur de Sao Paulo est parfaitement conscient qu'il doit mieux faire. C'est le message qu'il lance aux supporters, tout en exprimant sa volonté de rebondir au plus vite.

Dans un entretien accordé à L'Équipe, le numéro 12 de l'OL explique qu'il y a des facteurs qui ont perturbé son adaptation à Lyon, à commencer par le chemin de croix que traversait l'équipe : « Ce n'est pas que je n'étais pas en forme. Mais le manque de résultats m'a beaucoup affecté. C'est vrai aussi pour d'autres. Le manque de résultats, ça touche une équipe entière ». Depuis quelques matchs, cela va un peu mieux pour la formation rhodanienne et il a bon espoir de monter lui-même progressivement en puissance : « Je suis passé par un moment difficile, mais je pense qu'il faut aussi être un peu patient. On vient d'enchaîner deux victoires après une série de résultats très négatifs. Petit à petit tout se répare, se règle. Naturellement, je dirais. Ces deux victoires nous ont remonté le moral ».

Thiago Mendes : « Garcia a remis nos têtes à l'endroit »

Avec la présence de Sylvinho sur le banc en début de saison, le contexte semblait pourtant idéal pour Thiago Mendes afin qu'il réussisse ses premiers pas avec l'OL. Finalement, ça n'a pas été le cas. « Ce n'est pas possible d'expliquer ce qui est arrivé, indique l'ancien Lillois. Le manque de résultats met le feu, et dans ces cas-là, ça retombe sur l'entraîneur. Son travail est remis en cause et voilà, il a été démis de ses fonctions. Rudi Garcia est arrivé, le travail est différent, il a remis nos têtes à l'endroit : ce n'était pas possible d'être à deux points de la relégation. Lyon est un grand club, qui doit toujours viser la première partie du classement, le titre ». Et quelle est la différence avec Garcia ? La réponse de l'intéressé : « Ils sont opposés en quelque sorte, dans le contrôle du ballon, la manière d'aborder le jeu offensif. Après, Rudi Garcia n'aime pas encaisser de but, comme Sylvinho ! Ce qui est certain, c'est qu'aujourd'hui, grâce aux derniers résultats, nous abordons les matchs qui viennent avec plus de sérénité ».

Pour finir, Thiago Mendes est aussi revenu sur les piques que lui a adressé publiquement le président Jean-Michel Aulas. Il assure n'avoir guère pris ombrage de ces déclarations : « C'est le patron, il a droit de dire ce qu'il veut. Nous, les joueurs, n'avons qu'à écouter, baisser la tête et travailler. Il avait raison, moi j'ai toujours essayé de rester concentré sur mon travail. Maintenant, je suis sur le bon chemin, j'espère qu'il en sera ainsi jusqu'à la fin de la saison. Ici, j'ai découvert une autre mentalité, Juni m'a reçu à bras ouverts, le président aussi. Il m'a seulement demandé de bien faire ce que j'aime le plus, c'est-à-dire jouer au football. » Une bonne prestation contre Benfica ce mardi, conjuguée à un succès de l'équipe, pourrait clairement l'aider à retrouver grâce auprès de ceux qui ont fait de lui la quatrième recrue la plus chère de l'histoire du club (22 M€ + des bonus).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.