Liverpool : Pour Klopp, l'Inter "ne viendra pas en touriste"

Liverpool : Pour Klopp, l'Inter "ne viendra pas en touriste"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 07 mars 2022 à 20h20

En dépit du succès obtenu par Liverpool lors du 8ème de finale aller de Ligue des Champions face à l'Inter Milan (0-2), Jürgen Klopp a expliqué se méfier de la formation italienne avant le retour à Anfield, mardi soir. Simone Inzaghi a affirmé son espoir de marquer en première période afin de croire en un possible exploit.


Liverpool reste sur ses gardes. Lors du 8ème de finale aller de Ligue des Champions face à l'Inter Milan, les Reds avaient su faire parler une grande efficacité avec deux buts en deux tirs cadrés (Firmino et Salah). Pourtant alors que se profile le retour sur la pelouse d'Anfield mardi soir (21 heures), Jürgen Klopp n'a pas versé dans un grand optimisme, ce lundi en conférence de presse, appelant à une grande vigilance. "Le danger, tout le monde le connaît. 2-0, c'est l'avantage qui a été renversé le plus souvent dans l'histoire du football. On est dans la position d'une équipe qui mène 2-0 à la mi-temps, mais il reste 90 minutes. Si on pensait qu'on était déjà qualifiés, on serait sur une très mauvaise voie", a-t-il indiqué, dans des propos rapportés par L'Equipe.

"La meilleure équipe d'Europe avec le Bayern Munich et Manchester City", d'après Inzaghi

L'Inter Milan s'est bien préparée en balayant la Salternitana vendredi soir (5-0) avec notamment un triplé de Lautaro Martinez et selon Klopp, les joueurs de Simone Inzaghi "ne viendront pas en touristes, ils viennent pour gagner le match. On voudra aussi attaquer ce match et on verra ce qu'on arrive à en tirer". Le technicien italien a vraisemblablement conscience de la mission devant son groupe, et également de certains impératifs, comme celui de marquer lors du premier acte à Anfield. "Ce sera un match difficile demain, mais nous avons une grande motivation. C'est important, je dirais essentiel, de marquer un but en première mi-temps, mais on sait que ce sera un match très difficile", a-t-il expliqué aux médias.


Arrivé l'été dernier à la tête de l'Inter Milan en successeur d'Antonio Conte, le natif de Plaisance a avoué porter en haute estime les Reds. "On affronte la meilleure équipe d'Europe avec le Bayern Munich et Manchester City. C'était génial de jouer le match aller à Milan et nous sommes conscients que demain ce sera encore plus difficile", a-t-il analysé. Avant le match aller, l'Inter Milan n'avait plus disputé un huitième de finale de Ligue des Champions depuis mars 2012, et une élimination face à l'Olympique de Marseille sur un but décisif de Brandão.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.