Liverpool : Le cauchemar de Karius

Liverpool : Le cauchemar de Karius©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 26 mai 2018 à 23h20

S'en remettra-t-il ? Ce samedi soir, ils sont nombreux à Liverpool et en Allemagne à se poser cette question.

Coupable de deux énormes erreurs contre le Real Madrid, Loris Karius a précipité la chute des Reds en finale de la Ligue des Champions (1-3). L'issue terrible d'une saison qui était pourtant celle de sa montée en puissance, lui qui avait relégué Simon Mignolet sur le banc. A 24 ans, celui qui avait débarqué de Mayence (comme Jürgen Klopp) il y a deux ans, confiait il y a peu vivre « un rêve » sur les bords de la Mersey. Son rêve s'est transformé en cauchemar en l'espace d'une demi-heure. A Kiev, rien ne s'est passé comme prévu. En début de deuxième période, le gardien allemand a complètement manqué sa relance à la main et a offert l'ouverture du score sur un plateau à Karim Benzema, tout heureux de marquer dans le but vide (51eme). Puis dans les dernières minutes, sur une frappe lointaine cadrée (mais sans réel danger) de Gareth Bale, il est passé au travers et n'a pu empêcher le Gallois de s'offrir un doublé.

Effondré au coup de sifflet final, tout seul sur la pelouse pendant de longues minutes, Loris Karius a d'abord été consolé par les joueurs du Real Madrid avant que l'entraîneur des gardiens de Liverpool ne vienne le prendre en charge. Puis l'Allemand a traversé le terrain pour aller présenter ses excuses, dans une solitude presque lyrique encore une fois, aux fans de Liverpool qui avaient fait le voyage en Ukraine. En larmes, il a imploré leur pardon, recevant en échange quelques applaudissements. Des applaudissements qui ne le consoleront pas. Ce samedi soir, Loris Karius est seul. Sa nuit sera longue. Son été aussi. Et la suite, déjà en pointillés si l'on se fie aux rumeurs sur l'arrivée d'un gardien lors du Mercato, elle, pourrait ne jamais avoir lieu...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.