Ligue des Champions : Vers une délocalisation de la finale ?

Ligue des Champions : Vers une délocalisation de la finale ?©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 08 mai 2021 à 15h57

Alors qu'Istanbul se prépare à accueillir la finale de la Ligue des Champions, le duel entre Manchester City et Chelsea pourrait être délocalisé. Le Royaume-Uni a proposé d'accueillir le match pour éviter de mettre les supporters dans l'embarras avec un une quarantaine obligatoire au retour de Turquie.



Istanbul pourrait voir l'organisation de la finale de la Ligue des Champions lui échapper pour la deuxième fois d'affilée. Alors que l'an passé, l'UEFA avait été contrainte de mettre en place un Final 8 inédit à Lisbonne au mois d'août, cette fois, les instances britanniques font pression pour rapatrier le bouquet final de la saison européenne sur leur territoire. Au moment où le stade olympique Atatürk pensait avoir le droit d'accueillir le duel entre Manchester City et Chelsea, une décision du gouvernement britannique pourrait tout changer. A cause d'une recrudescence des cas de Covid-19, la Turquie a été placée sur la dernière liste rouge émise par le Ministère des Transports ce qui implique une quarantaine de dix jours pour tous les voyageurs qui reviennent d'un séjour sur les rives du Bosphore. Les 12 000 supporters autorisés à assister à la rencontre pourraient avoir besoin de séjourner pendant dix jours à leurs frais dans un hôtel anglais à leur retour. Un scénario que Boris Johnson, le Premier Ministre, souhaite éviter.

La finale finalement jouée à Londres, Newcastle ou Birmingham ?

"La Ligue des Champions est le sommet de la saison européenne de football et avec deux clubs anglais qualifiés pour la finale, cela serait une honte si les supporters ne pouvaient pas s'y rendre. Il serait judicieux de pouvoir l'organiser ici si c'est possible. Je veux aider les supporters à se rendre au stade pour assister à ce match", a confié l'homme politique au SunSport. Le crédit qu'il a récemment gagné auprès de l'UEFA en prenant des mesures fortes pour dissuader les clubs anglais de participer à la Super Ligue et en acceptant l'organisation d'un match supplémentaire de l'Euro à Wembley pourrait l'aider à convaincre Aleksander Ceferin de faire cet effort. Alors que des discussions sont en cours entre la FA et l'UEFA, l'exécutif britannique a déjà mis en avant la possibilité d'accueillir 15 000 supporters pour cette finale 100% anglaise. Des stades auraient même déjà été proposés dont l'Emirates Stadium, le stade de Tottenham, St James Park ou Villa Park. Autant de prétendants qui pourraient une nouvelle fois priver Istanbul et le Stade Atatürk du sommet du football européen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.