Ligue des Champions - Tirage au sort : La vérité de l'automne ne sera pas celle de l'hiver

Ligue des Champions - Tirage au sort : La vérité de l'automne ne sera pas celle de l'hiver©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 12 décembre 2016 à 07h25

Le tirage au sort des huitièmes de la Ligue des Champions a ceci de particulier qu'il intervient plus de deux mois avant les matchs. Autant dire que les états de forme des clubs engagés auront bien le temps de changer d'ici là.

Qu'il sera difficile de se projeter après le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Les seize clubs encore engagés dans la compétition seront fixés sur leur prochain adversaire lundi aux alentours de midi, heure à laquelle débutera la cérémonie à Nyon, deux mois avant les matchs en eux-mêmes. C'est la particularité de ce tirage des huitièmes, qui rebondit immédiatement sur la fin de la phase de groupes alors même que la suite des festivités n'est pas programmée avant l'année suivante. Parmi les équipes rescapées, il y en a deux de L1, Monaco et le PSG. Elles ne le savent que trop bien, il y aura des épouvantails à éviter (Real Madrid, Manchester City, Bayern Munich pour l'ASM ; FC Barcelone, Atlético Madrid, Juventus Turin pour Paris).
Une blessure, un renfort...
Mais en même temps, il sera très difficile de se faire une idée de ce quoi ressembleront les doubles confrontations de l'hiver, avec matchs aller à la mi-février et retour trois semaines plus tard. Parce que d'ici là, beaucoup de choses pourraient changer. Et si une blessure frappait un joueur-clé de son équipe, que ce soit Lionel Messi, Antoine Griezmann ou Cristiano Ronaldo ? Et si un club frappait un gros coup pendant le Mercato hivernal et se renforçait d'un élément capable de lui faire prendre une autre dimension (cf. Julian Draxler) ? Et si la dynamique d'une équipe changeait du tout au tout d'ici aux retrouvailles avec la musique de la Ligue des Champions ? Personne n'est à l'abri d'une méforme ou d'un coup de pompe mal venu.
L'exemple Leicester
Il n'est pas interdit non plus que des équipes retrouvent des couleurs en l'espace de neuf semaines. Leicester en est un parfait exemple. Il semble actuellement l'adversaire le plus prenable des têtes de série pour le PSG. Mais le champion d'Angleterre en titre a beau lutter pour son maintien en Premier League cette saison, il a réalisé une démonstration contre Manchester City samedi (4-2). Peut-être un tournant positif dans la saison des Foxes et négatif dans celle des Citizens. C'est dire si les équilibres sont fragiles dans le football, où la confiance joue un rôle primordial. En deux mois, les courbes de chaque équipe auront le temps de s'inverser, de se croiser et de se recroiser. Voilà pourquoi il faudra rester prudent au moment de se dire si le tirage est bon ou mauvais pour Paris et Monaco. Si tant est que cela existe en huitièmes de finale de Ligue des Champions.

Vainqueurs de groupe : Arsenal, Atlético Madrid, FC Barcelone, Borussia Dortmund, Leicester City, Juventus, Monaco, Naples
Deuxièmes : Benfica, Bayern Munich (ALL), Bayer Leverkusen (ALL), Manchester City (ANG), PSG, FC Porto, Real Madrid, FC Séville

 
1 commentaire - Ligue des Champions - Tirage au sort : La vérité de l'automne ne sera pas celle de l'hiver
  • P+S+G QATAR des centaines de millions d euros résultat du vent comme tout les ans , et pourtant que de paroles toute la saison ,mesieurs les journalistes et medias S-V-P arréter de nous prendre pour des lapins de six semaines

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]