Ligue des Champions - Revue de presse : Le " bonbon " du FC Barcelone s'est transformé en poison

Ligue des Champions - Revue de presse : Le " bonbon " du FC Barcelone s'est transformé en poison©Media365

Maxence Dourlen, publié le mercredi 11 avril 2018 à 12h40

Le 17 mars dernier, le quotidien barcelonais Sport titrait « Un bombón » pour qualifier le tirage au sort réservé au FC Barcelone. Moins d'un moins plus tard, le bonbon s'est transformé en poison et les coéquipiers de Lionel Messi sont éliminés de la Ligue des Champions. En Italie, la presse encense ses héros alors qu'en Espagne, c'est l'échec total du Barça qui retient fort logiquement l'attention...

C'est ce que l'on appelle le revers de la médaille. Moins d'un mois après avoir « fêté » l'excellent tirage au sort réservé au FC Barcelone pour ces quarts de finale de la Ligue des Champions, la presse ibérique s'est empressé de retourner sa veste pour fustiger la prestation et l'attitude de l'écurie entraînée par Ernesto Valverde... Le temps du « bonbon » parait bien loin pour le Barça qui « rêvait déjà d'un triplé » selon Sport :Le 17 mars dernier, le quotidien catalan parlait « de chance » au tirage. Après la défaite du FC Barcelone au Stade Olympique de Rome (3-0), le journal sportif barcelonais a logiquement perdu de son optimisme et parle d'un « échec sans excuse » et d'une véritable « débâcle » au terme d'un match « lamentable ». Les choix d'Ernesto Valverde sont également critiqués...Un constat largement partagé par L'Esportiu, un autre journal catalan qui qualifie la prestation des Barcelonais de « ridicule » et « désastreuse ».Le reste de la presse ibérique n'hésite pas à rajouter une couche pour analyser cette défaite historique et incompréhensible de l'autre côte des Pyrénées. Le Mundo Deportivo titre sur « la chute de Rome ». Un Barça « méconnaissable » qui ne verra pas les demi-finales pour la troisième année consécutive. Pour AS et Marca, les quotidiens madrilènes, le ton est encore plus dur. AS fait sa Une avec un titre très sec : « Batacazo Culé ». Une expression pour parler d'un violent coup porté aux Blaugrana. Une sorte de K-O. Pour Marca, l'échec barcelonais est associé à celui de Pep Guardiola avec Manchester City... A l'unanimité, la presse ibérique fustige la prestation indigente des coéquipiers de Lionel Messi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU