Ligue des Champions - Real Madrid : Raphaël Varane solide, Karim Benzema timide... Les notes des Merengue

Ligue des Champions - Real Madrid : Raphaël Varane solide, Karim Benzema timide... Les notes des Merengue©Media365

Julien Pereira, publié le mardi 06 mars 2018 à 23h08

Raphaël Varane a livré une prestation de haut-vol, ce mardi soir, lors du huitième de finale opposant le Paris Saint-Germain au Real Madrid. Karim Benzema a, en revanche, été trop discret.

Le top : Raphaël Varane (7)Oublié, le Raphaël Varane frileux de ces derniers mois. Beaucoup plus sûr dans ses prises de balle, costaud au duel -il a réussi quatre tacles- et quasiment irréprochable dans le jeu court (97% de passes réussies), le défenseur de l'équipe de France s'est aussi chargé de repousser tous les ballons passés par les airs. Rassurant.Keylor Navas : 5Deux arrêts dont un lambda et un but concédé sans avoir été énormément sollicité par l'attaque parisienne. Une prestation somme toute banale, ni brillante ni catastrophique. En revanche, ses relances constituent toujours un problème (33% de passes réussies, contre 95% pour Areola).Dani Carvajal : 5Il a souvent semblé à la limite en première période, visiblement gêné par les permutations entre Kylian Mbappé et Angel Di Maria. Mais à chaque fois, il a trouvé le moyen de se sauver, par le bout du pied ou un tacle désespéré. Malgré cela, très peu d'occasions concédées ont débuté sur son couloir. Sergio Ramos : 6Une prestation comme il en a tant livré. Impérial dans les airs, plutôt solide devant Edinson Cavani, il a encore trouvé le moyen d'apporter le danger sur corner (18eme). Et puis il a manié un art qui doit probablement être maîtrisé pour devenir champion d'Europe, en mettant constamment le petit coup -de coude, de genou, de pied- pour agacer les Parisiens. A l'arrivée, il n'a écopé que d'un carton jaune et s'est même permis de pester contre l'arbitre. Un art, on vous dit.Marcelo : 5C'était évidemment une consigne de Zidane. Le Brésilien a beaucoup moins emprunté son couloir que lors du match aller, où il avait été gigantesque. Privé de cet aspect-là, Marcelo a connu quelques trous d'air lors du premier acte, et a fait preuve de beaucoup de facilité sur ses prises de balle. L'une aurait pu coûter cher si Adrien Rabiot avait suivi.Lucas Vazquez : 6L'ex supersub de Zizou est un titulaire de plus en plus indiscutable. Son activité hors norme a été essentielle pour l'application de la tactique mise en place par le technicien français. Plutôt timide dans son couloir, il a eu la bonne idée de quitter son côté pour se présenter à gauche et adresser un centre impeccable à Cristiano Ronaldo.Casemiro : 6Casemiro a été à la hauteur de l'enjeu. Vicieux au moment de décaler sa jambe pour provoquer le premier carton jaune adressé à Marco Verratti -finalement expulsé- et très solide dans l'entrejeu, il a complètement verrouillé l'axe. Son but, opportuniste et plein de réussite, a mis des Madrilènes peu inquiets complètement à l'abri.Mateo Kovacic : 6Il avait été très inquiétant, dans le même rôle, il y a trois semaines, lors d'un match au Bétis Séville (3-5). Il a été très rassurant au Parc des Princes, grattant un nombre incalculable de ballons, dans les pieds ou dans l'anticipation, en première période. Il ne s'est troué qu'une seule fois, face à Angel Di Maria, et a tenté de se rattraper sur un tacle non-maîtrisé qui lui a probablement coûté la suite de son match, puisque le carton jaune dont il a écopé l'a contraint à lever le pied.Marco Asensio : 7Laborieux. Dans le bon sens du terme. Positionné sur le côté gauche du 4-4-2 Merengue, le prodige espagnol a abattu un énorme travail de blocage du couloir gauche, pour contenir les montées de Daniel Alves lors du premier acte. En attaque, il n'a fait des étincelles qu'une seule fois, au moment de revenir sur ses pas pour glisser un ballon entre les jambes de Daniel Alves qui a amené le but.Karim Benzema : 4Important sans être étincelant. Comme souvent ces derniers mois. Karim Benzema s'est procuré lui-même une belle occasion dans un angle fermé (38eme), son seul véritable apport offensif du match. En revanche, il a souvent servi de point d'appui à ses coéquipiers pour remonter tout le bloc madrilène, qui a souvent joué très bas, notamment en première période. Mais il doit jouer avec plus de simplicité dans la surface pour regagner en confiance.Cristiano Ronaldo : 7Cristiano Ronaldo fidèle à lui-même : une occasion pour régler la mire, de la tête, sur un centre de Marcelo (50eme), une autre pour la mettre au fond, cette fois-ci sur un service parfait de Lucas Vazquez. Plus que ce but, le quintuple Ballon d'or a aussi mis beaucoup de simplicité dans son jeu. Le Real en avait besoin, puisque les milieux axiaux et les latéraux n'ont pas beaucoup accompagné les offensives madrilènes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.