Ligue des Champions - PSG : Le dossier parisien réexaminé

Ligue des Champions - PSG : Le dossier parisien réexaminé©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 03 juillet 2018 à 16h45

L'UEFA a annoncé mardi que le président de l'ICFC avait décidé de réouvir le dossier concernant le PSG devant la chambre de jugement. « Cette annonce ne préjuge en aucune manière du résultat du réexamen qui sera réalisé », a précisé la Confédération européenne.

Le PSG n'est pas encore tiré d'affaire dans le cadre du fair-play financier. Blanchi dans un premier temps par l'Instance de Contrôle Financier des Clubs (ICFC), le club parisien va voir son cas reconsidéré. « Au vu de la récente décision prise par l'enquêteur principal de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de clore l'enquête relative au Paris Saint-Germain - qui avait été ouverte le 1er septembre 2017 -, le président de l'ICFC a décidé de soumettre cette décision à la chambre de jugement de l'ICFC pour réexamen », a expliqué l'UEFA dans un communiqué publié ce mardi. « Cette annonce ne préjuge en aucune manière du résultat du réexamen qui sera réalisé par la chambre de jugement de l'ICFC », est-il ensuite précisé.

Les contrats de sponsoring dévalués


La Confédération européenne n'indique pas si ce réexamen est lié à la clôture de l'exercice 2017-18, alors qu'il était demandé au PSG de vendre pour environ 60 millions d'euros pour rester dans les clous du fair-play financier. Une requête quasiment respectée avec les départs successifs d'Odsonne Edouard (7M€, Celtic Glasgow), Javier Pastore (24,7M€, AS Rome), Yuri Berchiche (20M€, Athletic Bilbao) et Jonathan Ikoné (5M€, Lille). Mais ce nouveau passage devant l'ICFC pourrait aussi être lié à la dévaluation des contrats de sponsoring du PSG avec les entreprises qatariennes à hauteur de 37%, soit une perte sèche de 51 millions d'euros pour le club de la Capitale. L'épée de Damoclès au-dessus de la direction est de retour. Forcément problématique pour lancer le Mercato estival.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu du PSG

Vos réactions doivent respecter nos CGU.