Ligue des Champions - PSG / Alphonse Areola : " J'ai appris de mes erreurs "

Ligue des Champions - PSG / Alphonse Areola : " J'ai appris de mes erreurs "©Media365
A lire aussi

Thomas MICO, publié le mardi 21 novembre 2017 à 14h35

Alphonse Areola, le gardien de but du Paris Saint-Germain, affiche ses ambitions avec l'affiche de mercredi soir contre le Celtic Glasgow (5eme journée de la phase de poules de la Ligue des Champions). En concurrence avec Kevin Trapp, l'ancien joueur de Lens, de Bastia et de Villarreal estime être sur la lancée de la saison passée.

Alphonse Areola, comment abordez-vous l'affiche de mercredi soir contre le Celtic Glasgow ?
Ce sont toujours des matchs exceptionnels à jouer. L'Europe n'est pas donné à tout le monde. J'ai eu l'occasion de jouer la Ligue Europa avec Villarreal. La Ligue des Champions est un cran au-dessus. Le fait d'être performant nous met tout de suite plus en confiance. Nous essayons de donner le maximum au moment venu.

Que pensez-vous de Moussa Dembélé ?
On le suit de très près. Je l'ai connu au centre de formation même si je suis un peu plus âgé que lui. Il réalise de très belles choses. Il a les qualités. S'il est là, c'est que la qualité est là et que la tête suit. Nous sommes très contents quand un jeune parisien est performant

Vous pouvez terminer cette phase de poules avec zéro but encaissé...
Ce serait exceptionnel mais le principal est la première place. Si on termine premiers sans encaisser de but, ce ne serait que du bonus. L'objectif principal est de terminer premier du groupe.
Areola : « C'était difficile la saison passée »
Comment jugez-vous votre progression ?
C'était difficile la saison passée. Chaque saison est différente. J'ai appris de mes erreurs et j'ai continué de travailler. Je suis resté sur ma lancée depuis le début de saison.

Ressentez-vous un certain manque de rotation au sein de l'effectif ?
Quand on est jeune, on veut jouer le plus possible. J'ai eu la chance de partir en prêt quand j'étais jeune car je ressentais ce besoin. Pour un jeune, c'est frustrant de ne pas beaucoup jouer, mais on est dans un grand club. Il faut continuer à travailler et saisir l'opportunité.
Areola : « J'assume quand je fais des erreurs »
Avez-vous eu déclic ?
J'ai eu des erreurs de jugements, j'ai analysé tous les matchs de la saison passée et de cette saison. Je ne dis pas que j'ai tout gommé car une erreur est vite arrivée. A moi d'être performant et de continuer sur cette lancée. Avant Metz, il y a eu des matchs où j'étais bon. Les erreurs peuvent arriver à n'importe quel moment. J'assume quand je fais des erreurs.

Que vous a apporté Javi Garcia, le nouvel entraîneur des gardiens ?
Il travaille très minutieusement pendant les séances vidéo, aux entraînements, aux matchs. Chaque entraîneur m'a apporté quelque chose depuis le début de ma petite carrière. Je suis à l'écoute de tout ce qu'on peut m'apporter. A moi de continuer à travailler à ses côtés et de donner le maximum.

Allez-vous prolonger votre contrat qui expire en juin 2019 ?
Pour l'instant, j'ai des objectifs à atteindre. Quand le moment sera venu, on en reparlera.
 
3 commentaires - Ligue des Champions - PSG / Alphonse Areola : " J'ai appris de mes erreurs "
  • avatar
    david6857  (privé) -

    C'est lorsque l'on tient compte de ses erreur que l'on peut évoluer. C'est très bien que ce joueur reconnaisse ses erreurs. On peut constater là qu'il garde les pieds sur terre .

  • G-Dupot-Allopathe
    Aréola ne semble pas arrogant , au contraire , s'il affirme avoir appris de ses erreurs , cela est plutôt une marque d'humilité
    et malgré tout le respect que je peux avoir pour les gardiens de hand et pour vous : mettre avant que l'on a dépassé les 40% d'arrêts , la marque du très haut niveau , écrire que c'est rare , n'est ce pas une marque d'immodestie..........?
    Je ne crois pas avoir entendu ou lu Omeyer s'en vanter , mais bien au contraire , chercher à aller au 45% et plus

  • Contrairement aux gardiens de foot, les gardiens de Hand ont appris la modestie.....Rares sont ceux, dont j'ai fait partie pendant 16 ans, qui ont pu, un jour, dépasser 40% d'arrêts réussis, parfois avec chance....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]