Ligue des Champions : Pourquoi l'OL a joué en 4-4-2 à plat ?

Ligue des Champions : Pourquoi l'OL a joué en 4-4-2 à plat ?©Media365

Rémi Farge, publié le mercredi 23 octobre 2019 à 23h40

Après la défaite de Lyon contre Benfica mercredi (2-1), Rudi Garcia justifié ses choix, notamment celui d'aligner un 4-4-2 dans Thiago Mendes au coup d'envoi.

« On a relancé Benfica et tout est à nouveau très ouvert. Il faudra absolument les battre dans quinze jours au Groupama Stadium... » Rudi Garcia oscillait entre le dépit et la frustration au moment de commenter la défaite de l'Olympique Lyonnais contre le Benfica Lisbonne mercredi soir (2-1). Son équipe, à ses yeux, n'a joué qu'une mi-temps et l'a payé cash. « On a été imprécis en première mi-temps, on a eu trop de déchet technique. En deuxième période, l'équipe a été plus équilibrée, a égalisé et était plus proche de gagner que de perdre, a-t-il expliqué sur RMC Sport. Il y a des points positifs, on a été capables de jouer avec de la personnalité, on est revenu au score, mais le point négatif c'est que ça fait deux matchs de suite qu'on ne joue qu'une mi-temps, à savoir la deuxième. »

Garcia : « Des choix au mérite »

L'ancien coach de l'OM, qui n'en veut « évidemment » pas à Anthony Lopes pour sa grosse erreur en fin de match, reconnait avoir eu « tort » sur ses choix tactiques puisque son équipe a perdu. Il a quand même expliqué pourquoi il avait fait démarrer l'OL en 4-4-2 avec une paire Aouar-Tousart au milieu. « J'ai mis une équipe très offensive en première période. On n'a pas été très dangereux pour autant. L'entrée de Thiago Mendes a apporté de l'équilibre au milieu et ça nous a permis d'aller plus vers l'avant. Mais Thiago n'avait pas été très bon contre Dijon, et dans ma composition de départ, il y a aussi des choix au mérite », s'est justifié Rudi Garcia, qui n'a en revanche pas parlé de sa décision de ne faire entrer Jeff Reine-Adelaïde que dans le « money time ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.