Ligue des Champions : Pour Lizarazu, le Bayern est évidemment favori mais...

Ligue des Champions : Pour Lizarazu, le Bayern est évidemment favori mais...©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mercredi 19 août 2020 à 18h14

Selon Bixente Lizarazu, Lyon n'est clairement pas favori contre le Bayern Munich en demi-finales de la Ligue des Champions, mais le club français peut faire douter l'armada bavaroise.



Quand Bixente Lizarazu donne son avis, on lit. Avant la demi-finale très attendue de l'Olympique Lyonnais contre Lyon en Ligue des Champions, l'ancien défenseur international livre son analyse dans L'Equipe sur un club qu'il connait très bien pour y avoir évolué de nombreuses années. Alors, évidemment, les Bavarois, incroyables tombeurs du FC Barcelone sur le score de 8-2 en quarts de finale, ont les faveurs de pronostics. Mais...

« Sur le papier, le Bayern Munich est favori. Ils sont dans une très bonne phase. Ils ont une régularité dans la performance, souligne Lizarazu mercredi dans le quotidien sportif. Ils ont été extrêmement impressionnants face à Barcelone. Après, c'est l'histoire d'un match : quand tu fais douter une équipe, elle peut mal réagir. Les matches à élimination directe changent la donne. La formule change pas mal de choses. Sur un match, une équipe moins forte a plus de chances de s'imposer. »

« J'ai cru comprendre que les défenseurs avaient pris cher »

Lizarazu a remarqué quelque chose qui peut inspirer des motifs d'espoir chez les Lyonnais et leurs supporters. « Le potentiel offensif du Bayern est énorme, avec Müller, Lewandoswki, Perisic, Gnabry, Coman. Et le banc du Bayern est dingue : tu enlèves deux, trois, quatre joueurs, et l'équipe est aussi forte, voire plus forte parce que tu as du sang frais. Le milieu de terrain est très, très fort avec Goretzka, Alcantara, Kimmich qui peut y jouer même s'il est arrière droit en l'absence de Pavard. Mais par rapport au dernier match, défensivement, le Bayern doit corriger des choses. En première période, ils ont commis des erreurs assez inhabituelles, ils n'ont pas bien joué l'alignement et ont laissé des espaces. Il y a eu vingt, trente premières minutes où ils ont montré une fragilité « relative » compte tenu du score... Mais j'ai cru comprendre que les défenseurs avaient pris cher. »

Lizarazu : « N'importe quelle grande équipe, quand elle est menée, peut douter »

Lyon peut faire douter le Bayern et là... « Lyon va devoir mettre la même intensité, la même agressivité dans les duels au milieu de terrain que face à City, et ils devront être constamment dangereux sur les attaques rapides, conclut l'ancien latéral gauche du Bayern Munich. Parce que, ce qui les a sauvés contre City - et ce que n'a pas su faire l'Atalanta Bergame contre Paris -, c'est que même quand ils ont souffert, ils étaient toujours en capacité de placer des attaques, alors que Bergame n'a fait que subir à un moment donné. Mais tout dépend du contexte du match. N'importe quelle grande équipe, quand elle est menée, peut douter. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.