Ligue des Champions : Porto fait craquer la Roma

Ligue des Champions : Porto fait craquer la Roma©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 07 mars 2019 à 00h10

Le FC Porto s'est qualifié pour les quarts de finale de Ligue des Champions ce mercredi en battant l'AS Rome 3-1 au bout des prolongations.

C'est une soirée que les supporters romains garderont en mémoire. En position favorable après sa victoire 2-1 au match aller, l'AS Rome s'est fait surprendre au bout des prolongations par le FC Porto et s'arrête en huitièmes de finale de Ligue des Champions (3-1). Dès le début de la rencontre les Portugais ont montré leur envie d'ouvrir le score pour effacer la défaite du match aller. Les partenaires de Moussa Marega ont eu besoin d'une demi-heure pour débloquer la situation grâce à Tiquinho Soares face à une défense italienne très fébrile. Une joie de courte durée puisque les hommes de Sergio Conceicao ont commis plusieurs erreurs, dont une menant au penalty transformé par Daniele De Rossi (37eme). Une égalité au tableau d'affichage qui a parfaitement résumé une fin de période équilibrée, durant laquelle le capitaine de la Louve est sorti sur blessure.

Dzeko s'est offert deux balles de match

Après une passe décisive et un gros travail défensif, l'homme de la soirée Moussa Marega a de nouveau fait parler de lui en prenant la défense adverse à revers, pour concrétiser le gros temps fort des siens (52eme). Les occasions ont continué de pleuvoir pour les deux équipes mais aucune formation n'a su faire le break et le score du match aller s'est renouvelé pour emmener Porto et la Roma en prolongations. Des prolongations longues et difficiles pour les acteurs de la rencontres, incapables de se procurer de réelles occasions par manque de lucidité. Seul Edin Dzeko peut s'en vouloir après avoir manqué deux duels face à Iker Casillas avant de voir son partenaire Alessandro Florenzi condamner les Giallorossi. A cinq minutes de la séance de tirs au but, le défenseur a tiré le maillot de Fernando dans sa propre surface, offrant le penalty de la qualification à Alex Telles après l'intervention du VAR. Le Brésilien ne s'est pas fait prier pour offrir la victoire 3-1 aux Dragons (4-3 sur les deux rencontres) et les envoyer en quarts de finale de Ligue des Champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.