Ligue des Champions : Plus de 300 Lillois arrêtés à Amsterdam

Ligue des Champions : Plus de 300 Lillois arrêtés à Amsterdam©Media365

Rédaction , publié le mardi 17 septembre 2019 à 20h35

Mardi, plusieurs centaines de supporters de Lille ont été arrêtés par la police néerlandaise avant le match de Ligue des Champions entre l'Ajax Amsterdam et le LOSC.



L'avant-match était visiblement chaud dans les rues d'Amsterdam. Dans les heures précédant la rencontre de Ligue des Champions entre l'Ajax et Lille, une centaine de supporters du LOSC a été arrêtée, comme l'a annoncé la police néerlandaise. Un chiffre revu à la hausse, puisque l'AFP évoque de son côté 303 interpellations au total. En cause des « troubles à l'ordre public, l'utilisation de fumigènes et des violences », d'après un court communiqué publié sur Twitter. Une enquête a même été ouverte. Selon les informations de l'agence de presse néerlandaise ANP, un supporter lillois aurait été blessé, sans préciser si c'était dans l'intervention des forces de l'ordre.La Voix du Nord précise qu'un mineur figure parmi les personnes arrêtés, qui devraient être relâchées après le match mercredi matin, selon le quotidien régional.


Le LOSC ferme avec les potentiels coupables

Le club nordiste a réagi dans un communiqué : « Le LOSC a été informé par les autorités néerlandaises de l'arrestation de plusieurs dizaines d'individus pour des troubles de l'ordre public, notamment l'utilisation d'engins pyrotechniques et des dégradations matérielles. Le LOSC a toujours condamné et lutté contre ces comportements qui ne correspondent ni à l'éthique du football ni à celle du club. Ainsi, si certains individus ont été de manière avérée les auteurs d'actes répréhensibles, alors ils seront sanctionnés, sans que ces agissements puissent être imputés à la très grande majorité de la délégation lilloise qui a parfaitement respecté les consignes d'accueil et de sécurité. » 2 500 supporters des Dogues ont fait le déplacement pour le retour de leur club en Ligue des Champions, après sept saisons d'absence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.