Ligue des Champions : MU tombe au Basaksehir

Ligue des Champions : MU tombe au Basaksehir©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 04 novembre 2020 à 21h00

Le Basaksehir fait les affaires du PSG, en dominant Manchester United mercredi en Ligue des Champions (2-1, troisième journée du groupe H).

Le Groupe H de la Ligue des Champions, celui dans lequel figure le Paris SG, pourrait finalement se révéler être bien plus équilibre que prévu. Étiqueté comme le faire-valoir de cette poule, la formation d'Istanbul Basaksehir, qui participe à cette compétition pour la première fois de son histoire, a réussi le pari de prendre la mesure de Manchester United (2-1). Le club cher à Erdogan a complètement rebattu les cartes pour la qualification en signant ce qui ressemble à une prestation parfaite.

L'inusable Demba Ba a frappé

Pour se défaire des Diables Rouges, les Turcs ont dû livrer une grande prestation collective. Mais, ils se sont aussi remis à quelques individualités, telles que Demba Ba, pour faire la différence. A 35 ans, l'attaquant sénégalais a montré qu'il n'avait rien perdu de ses qualités d'explosivité et de vitesse en ouvrant la marque à la 13e au bout d'un contre mené tout seul sur une distance de 60 mètres.



Un vrai coup de massue dont les Anglais n'ont jamais vraiment pu se remettre. Déboussolés et surtout en manque de confiance après leur défaite en championnat face à Arsenal, les visiteurs ont même cédé une seconde fois à la 40e sur une jolie frappe du Bosnien Visca. Passeur décisif sur le premier but, ce dernier faisait donc de nouveau mal aux Mancuniens. Curieusement, United a pu se libérer après cette réalisation de break. A la 43e minute, Anthony Martial réduisait le score en reprenant de la tête un centre de Luke Shaw.

Un Man United sans idées

MU avait ensuite toute une mi-temps pour espérer recoller à la marque. Ça n'a pas été suffisant. Les hommes de Solskjaer ont manqué à la fois d'inspiration et d'abnégation pour pouvoir déstabiliser leurs adversaires du jour. Ils n'ont d'ailleurs eu aucune occasion digne de ce nom, si ce n'est une tête de Harry Maguire dans les arrêts de jeu (92e), qui fut repoussée sur la ligne par Epureanu. Même les entrées conjuguées de Paul Pogba et d'Edinson Cavani n'ont rien changé à la donne. Les Anglais ont dû baisser pavillon et concéder un revers fort dommageable, même s'ils restent leaders de leur groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.