Ligue des Champions - Manchester City / Pep Guardiola : " Les décisions arbitrales ont une influence capitale "

Ligue des Champions - Manchester City / Pep Guardiola : " Les décisions arbitrales ont une influence capitale "©Media365

Rédaction , publié le mercredi 11 avril 2018 à 00h30

Expulsé à la pause pour avoir été trop véhément, Pep Guardiola a regretté les décisions arbitrales contraires qui ont selon lui joué un rôle majeur dans l'élimination de Manchester City contre Liverpool en Ligue des Champions.

Pep Guardiola en a gros sur la patate. S'il a reconnu que Liverpool n'avait pas volé sa qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions -« Bravo à eux, j'espère qu'ils feront honneur à l'Angleterre dans le dernier carré »- le manager de Manchester City a pesté contre les erreurs d'arbitrage. Selon lui, elles ont coûté cher à son équipe sur la double confrontation avec les Reds, que ce soit à l'aller ou au retour. « J'ai dit à l'arbitre qu'il y avait but sur l'action de Sané, c'est pourquoi il m'a expulsé, a raconté Guardiola en conférence de presse après la défaite des siens lors de la deuxième manche mardi (1-2). A 2-0, à ce moment du match, tout était différent. A l'aller, le but de Salah a été validé alors qu'il y avait hors-jeu. A l'aller, un but pour un hors-jeu inexistant avait déjà été refusé à Gabriel Jesus. Dans cette compétition, les équipes sont si proches que les décisions arbitrales ont une influence capitale. »Guardiola : « Il faut se reprendre mentalement »S'il est incontestable que le but refusé à Sané à la 42eme minute était valable et aurait pu modifier le cours des événements, les deux séquences du match aller évoquées par Guardiola sont bien moins évidente. La position supposément irrégulière de Salah se jouait à quelques centimètres, comme l'action impliquant Gabriel Jesus. Il est aussi difficile de ne pas mettre en avant la supériorité globale de Liverpool sur les deux rencontres. « Nous essayerons de nouveau la saison prochaine, a soufflé Guardiola. De notre côté, nous avons produit dix mois de football de haut niveau. Il faut se reprendre mentalement pour les six derniers matches. » Histoire d'assurer au plus vite le titre de champion d'Angleterre, après trois défaites consécutives toutes compétitions confondues, ce qui n'était auparavant arrivé qu'une fois à Guardiola dans sa carrière d'entraîneur. Suffisant pour lui faire perdre un peu de sa raison.A voir aussi :>>> La question brûlante : Pep Guardiola est-il le principal responsable de l'élimination ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.