Ligue des Champions : Ligue fermée, relégations... Les prémices de la nouvelle formule

Ligue des Champions : Ligue fermée, relégations... Les prémices de la nouvelle formule©Media365

David HERNANDEZ, publié le mardi 19 mars 2019 à 10h55

D'après le Wall Street Journal, la Ligue des Champions devrait connaître une refonte en 2024. La Coupe aux grandes oreilles deviendrait une ligue fermée avec une système de promotions et relégations.

Ce mardi les grands clubs européens, réunis sous la bannière de l'ECA, et l'UEFA ont pris rendez-vous pour discuter du futur de la Ligue des Champions. Cette dernière devrait connaître de grands chamboulements d'ici 2024 et la réunion de ce jour devrait apporter de premiers indices. Une sorte de « brainstorming comme si on partait d'une feuille blanche » d'après un porte-parole de l'institution européenne. Si blanche que ça ? D'après le Wall Street Journal, les cadors européens ont déjà quelques idées en tête et vont les proposer lors de la réunion. Au programme toujours 32 équipes mais fini le temps des huit poules de quatre équipes pour la phase de groupe. L'idée serait de partir sur une sorte de ligue fermée à 32 équipes. Le quotidien américain ne dévoile pas le déroulement détaillé de la compétition mais dans les faits chaque club présent disputera au minimum 14 rencontres contre 6 actuellement pour les clubs éliminés au premier tour.



Cette augmentation du nombre de matchs disputés aura forcément un impact sur le côté financier. En accueillant plus de rencontres à domicile, les clubs font générer plus de revenus (billetterie, marketing, droits TV) et à l'heure du Fair-Play Financier c'est un point qui est non-négligeable. Surtout que l'idée de l'ECA est de déplacer les affiches européennes en fin de semaine et non plus en milieu comme c'est le cas actuellement. Bien évidemment si l'idée vient de l'ECA et donc des cadors européens, ces derniers ne veulent pas laisser leur part de gâteau, bien au contraire. Le Wall Street Journal annonce que la ligue « fermée » se ferait sur le système de promotions et relégations (quatre chaque année), assurant aux « gros » une plus grande chance de se qualifier. Alors que Michel Platini voulait ouvrir la plus grandes des coupes européennes aux petits championnats durant son règne à l'UEFA, la révolution semble bien en marche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.