Ligue des Champions : Le Napoli n'a rien à perdre

Ligue des Champions : Le Napoli n'a rien à perdre©Media365

Thomas Siniecki : publié le samedi 08 août 2020 à 12h00

Toute la semaine, nous préparons ensemble le grand retour de la C1, avec la fin des huitièmes de finale retour qui se poursuivent samedi. Présentation des équipes encore en lice, avec Naples qui se rend à Barcelone (1-1 à l'aller).


La saison

Les saisons sont souvent agitées à Naples, mais cet exercice 2019-2020 obtient peut-être la palme : d'abord un psychodrame interne en fin d'année dernière, avec des suspensions de salaires et des grèves pour les joueurs, à la suite d'une mise au vert non respectée. Leur coach Carlo Ancelotti les a soutenus, avant de se voir remplacé par Gennaro Gattuso. Au retour du confinement, les Napolitains sont allés conquérir la Coupe d'Italie, battant en finale la Juventus aux tirs au but (0-0, tab : 4-2) quatre jours après avoir éliminé l'Inter (1-1, après une victoire 1-0 au match aller, en février).

L'identité

Gattuso, fidèle à ce qu'il était en tant que joueur, a su reconstruire autour d'un concept de solidarité. L'ancien milieu défensif (et entraîneur) de l'AC Milan regrettait néanmoins, récemment, que ses joueurs se dispersent : "Ces derniers temps, les attaquants jouent comme les défenseurs et vice versa. Et les milieux de terrain, eux, ils aiment faire les deux. C'est comme si, au volley, le meneur disait au pivot comment frapper. Je n'aime pas ça. Depuis qu'on a gagné la Coupe, on s'est un peu perdus." Derrière, les absences de Manolas et probablement de Nikola Maksimovic pourraient peser, malgré la présence du roc Kalidou Koulibaly. En revanche Lorenzo Insigne, incertain, devrait tenir sa place.


Les chiffres

- Naples n'a jamais franchi un huitième de finale de Ligue des Champions, avec deux éliminations à ce stade de la compétition face à Chelsea en 2012 puis contre le Real Madrid en 2017. A chaque fois face au futur vainqueur, donc.

- Les Napolitains n'ont gagné qu'un tiers de leurs derniers matchs en C1, exactement sept rencontres sur une série de 21.

- Pour ne rien arranger, le Napoli a été éliminé lors de ses quatre dernières doubles confrontations face à un adversaire espagnol (pour un bilan total d'une qualification et cinq éliminations).

Le Français

Il n'y a qu'un seul joueur français au Napoli : Kévin Malcuit, arrivé de Lille il y a deux ans. Au sortir d'une première saison intéressante, le latéral droit s'est rompu les ligaments croisés du genou en octobre, alors qu'Ancelotti commençait à le réintégrer sérieusement parmi l'équipe après des débuts plus délicats. Il est donc encore difficile de savoir à quel point Gattuso peut l'estimer, puisqu'il revient à peine, jouant sept minutes sur le terrain de l'Inter (2-0) lors de la 37eme et avant-dernière journée de Serie A.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.