Ligue des Champions : Le Bayern Munich élimine Lyon et affrontera le PSG en finale

Ligue des Champions : Le Bayern Munich élimine Lyon et affrontera le PSG en finale©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 19 août 2020 à 23h00

C'est fini pour Lyon. L'OL a été éliminé en demi-finales de la Ligue des Champions, dominé par le Bayern Munich (0-3), mercredi. La finale de l'édition 2019-2020 opposera donc le club bavarois au PSG, dimanche à Lisbonne.



Il n'y aura pas d'affiche 100% française en finale de la Ligue des Champions. Au lendemain du succès du PSG contre Leipzig (3-0), l'OL a dû abandonner son rêve de sacre européen en s'inclinant sur le même score face au Bayern Munich. Tomber contre le géant bavarois n'a rien de déshonorant, mais la manière dont les hommes de Rudi Garcia ont perdu était rageante. Evoluant sans complexe, ils se sont créé autant d'occasions franches que leurs opposants. Mais, la différence s'est faite au niveau de la finition. Les Gones ont trop vendangé pour espérer réussir l'exploit, tandis que les Allemands ont fait preuve d'un froid réalisme. Serge Gnabry a réussi là où Karl-Toko Ekambi a échoué.

L'entame lyonnaise était pourtant si encourageante

Préféré une nouvelle fois à Moussa Dembélé au coup d'envoi, l'attaquant camerounais a été celui qui a le plus gaspillé devant les buts bavarois. Certes, c'est Memphis Depay qui a été le premier à manquer le coche en ratant son face à face avec Manuel Neuer (5e), mais c'est bien la tentative non convertie de l'ancien angévin à la 17e qui a été le tournant du match. Profitant d'un contre favorable, il s'est présenté en position idéale pour ouvrir la marque, mais sa frappe a échoué sur le poteau (17e). Une opportunité en or non exploitée, et qui fut immédiatement suivie par la sanction adverse. Sur la remontée de balle allemande, Gnabry a choisi de prendre les choses en main en provoquant à l'entrée de la surface pour ensuite conclure d'une frappe surpuissante dans la lucarne (18e, 0-1).



Le coup de massue était dur à avaler pour un OL qui avait jusqu'ici tout bien fait dans cette demi-finale, si l'on excepte sa productivité dans la surface adverse. Une fois dos au mur, les Rhodaniens n'avaient plus les ressorts nécessaires pour surprendre leurs opposants. Et à la 33e minute, ils cédaient une deuxième fois. Un centre d'Ivan Perisic près du but fut repris par Lewandowski. Lopes s'est interposé, mais sans intercepter le cuir. Gnabry en a profité pour doubler la mise (33e, 0-2).

Sale soirée pour Toko-Ekambi

Après leur avoir tant souri lors deux précédents matches, la réussite a donc choisi d'abandonner les Lyonnais. Et face à la tournure cruelle des évènements, le mérite de ces derniers a été de ne pas craquer totalement. Cherchant à étirer au plus loin l'illusion d'un retour à la marque, ils ont été assez solides pour rester à deux buts de leurs opposants. Un travail collectif qui aurait pu porter ses fruits si Toko-Ekambi ne s'était pas manqué une deuxième fois à la 58e. Parfaitement servi par Houssem Aouar, il n'a pas réussi à contourner Neuer, sorti trop vite à sa rencontre.

Il n'est pas dit que s'il y avait eu réduction du score, l'OL aurait réussi à égaliser. Mais, cela aurait donné lieu à une dernière demi-heure plus captivante avec un Bayern susceptible de vaciller. Au lieu de cela, on a donc assisté à une fin de match peu reluisante, où les différents acteurs semblaient avoir les yeux rivés sur le chronomètre, à attendre simplement le coup de sifflet final. Le troisième but bavarois, inscrit par Robert Lewandowski (88e), restera anecdotique.

Lyon n'ira donc pas plus loin dans cette Ligue des Champions. L'élimination frustrante n'enlève rien, cela dit, à l'excellent parcours qu'ont réussi Aouar et ses coéquipiers dans cette épreuve. Malheureusement pour eux, ils vont devoir attendre au moins un an avant d'espérer pouvoir en reproduire un de la sorte. Le Bayern, de son côté, continue sa route. L'équipe de Flick entrevoit le trophée suprême, mais pour le soulever il faudra dominer un autre club français. Et ça sera à coup sûr une tout autre paire de manches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.