Ligue des champions : La statistique historique du Bayern Munich face au Barça

Ligue des champions : La statistique historique du Bayern Munich face au Barça©Media365

Axel Allag, publié le vendredi 14 août 2020 à 23h36

Le Bayern Munich a pulvérisé le FC Barcelone, ce vendredi soir en quarts de finale de la Ligue des champions. Statistiquement, le club munichois est entré dans l'histoire.

Le Bayern Munich a humilié le FC Barcelone, ce vendredi soir en quarts de finale de la Ligue des champions (8-2) et a validé son billet pour une demi-finale, lors de laquelle il affrontera le vainqueur du match entre Manchester City et Lyon, prévu samedi (21h). Le club allemand a été sans pitié contre l'équipe de Lionel Messi, bouclant la première mi-temps avec une large avance (4-1) et réalisant le même écart lors de la seconde. Par moments, la rencontre a rappelé celle entre l'Allemagne et le Brésil, lors de la Coupe du monde 2014 (7-1).


Le Bayern a marqué plus de buts que le Barça n'a tenté de tirs

Sur le plan purement statistique, le Bayern Munich a marqué l'histoire de la Ligue des champions après ce succès face aux catalans. En effet, comme l'indique Opta, le club munichois est devenu la première équipe de l'histoire à marquer 8 buts dans un match à élimination directe de Ligue des Champions. Plus embarrassant, le Bayern a marqué plus de buts (8) que Barcelone n'a tenté de tirs (7) dans ce match.

Incapable de presser, ni de conserver le ballon lorsqu'il le voulait, le FC Barcelone a affiché de façon plus marquante encore les mêmes maux que depuis quelques saisons maintenant. En Europe, le club catalan a subi plusieurs remontadas, face à l'AS Roma et Liverpool. Ce vendredi, c'est d'une autre façon, sur un match sec, que le Barça est tombé, humilié par un adversaire bien supérieur. C'est seulement la troisième fois que Barcelone encaisse 5 buts ou plus lors d'un match en compétition européenne, indique Opta. Et il faut remonter à longtemps pour cela : le 8 septembre 1962 contre Valence en Coupe des Villes de foire (2-6) et le 17 mars 1976 face au Levski Sofia en Coupe de l'UEFA (4-5). Paradoxalement, cette humiliation est peut-être la meilleure nouvelle pour le Barça afin d'opérer à un changement radical

Vos réactions doivent respecter nos CGU.