Ligue des Champions - La question brûlante : Et si la Roma refaisait le coup ?

Ligue des Champions - La question brûlante : Et si la Roma refaisait le coup ?©Media365

Robert LANGER, publié le mardi 24 avril 2018 à 23h00

En déplacement sur la pelouse d'Anfield, la Roma n'a pas été en mesure de résister aux assauts des Reds. Malmenés par Mohamed Salah, les Giallorossi ont fini par prendre l'eau lors de cette demi-finale aller de la C1, mais les troupes d'Eusebio Di Francesco ont su limiter la casse pour garder un infime espoir de qualif'.

Malgré une entame de match prometteuse et une frappe sur la barre d'Aleksansdar Kolarov (18eme), la Roma a fini par exploser sur la pelouse d'Anfield. Après avoir sorti le Barça au tour précédent, Eusebio Di Francesco avait une nouvelle fois opté pour un schéma en 3-4-2-1 (Patrik Schick était remplacé par Cengiz Ünder au niveau offensif), mais cela n'a pas suffi pour résister aux assauts des coéquipiers de Jordan Henderson qui sont progressivement montés en température lors de cette demi-finale aller de la Ligue des Champions.La Roma prend l'eau mais ne rend pas les armesSuite à un début de match timide, les Reds ont appuyé sur l'accélérateur et Mohamed Salah s'est chargé de mettre le feu au sein d'une défense romaine aux abois (2 buts et 2 passes décisives pour le Pharaon). Avec une formation romaine qui était complètement dépassée, on a assisté à un festival de la part des hommes de Jürgen Klopp. A 5-0, la qualification était quasi assurée pour l'actuel troisième de Premier League, mais les coéquipiers de Daniele De Rossi n'ont pas rendu les armes.Encore plus compliqué que face au Barça ?Grâce à des réalisations d'Edin Dzeko (81eme) et Diego Perotti (85eme sur penalty), les Romains ont limité la casse. Les supporters les plus optimistes doivent d'ailleurs d'ores et déjà rêver d'une nouvelle « Romatada » (*), mais la mission apparaît tout de même plus compliquée cette fois-ci. Contrairement à Ernesto Valerde, Jürgen Klopp ne devrait pas jouer petit bras lors de la seconde manche. Il n'est pas question de laisser le Stadio Olimpico croire à l'exploit et, contrairement aux Blaugrana, Liverpool semble bénéficier d'une certaine marge de manœuvre vis-à-vis des partenaires de Konstantinos Manolas. Avec la percussion du trio Salah - Firmino - Mané, les Anglais vont pouvoir profiter des espaces. Un nouvel exploit apparaît difficilement réalisable mais si une écurie peut le faire, c'est bien celle de la ville éternelle.(*) : Après avoir perdu 4-1 au Camp Nou, la Roma avait renversé le Barça à la maison (3-0) pour valider son billet pour le dernier carré.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.