Ligue des Champions : La finale délocalisée à Wembley ?

Ligue des Champions : La finale délocalisée à Wembley ?©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 22 février 2022 à 17h10

Initialement prévue à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 28 mai prochain, la finale de la Ligue des Champions pourrait être délocalisée à Wembley en raison du conflit entre l'Ukraine et la Russie.


La géopolitique pourrait empiéter sur le monde du sport. Alors que ces dernières heures, les tensions entre la Russie et l'Ukraine s'accentuent, l'UEFA pourrait possiblement modifier le lieu d'accueil de la prochaine finale de la Ligue des Champions. Initialement prévue à la Gazprom Arena de Saint-Pétersbourg, le 28 mai prochain, la finale de la reine des compétitions européennes pourrait se dérouler à Wembley, d'après le Daily Star. L'UEFA "surveille constamment et étroitement la situation" même si, pour le moment, la deuxième ville de Russie est maintenue comme hôte de la finale de la compétition.

Une troisième délocalisation consécutive pour la finale de la Ligue des Champions ?

Le gouvernement britannique a fait entendre sa voix dans le débat, exprimant son opposition à la tenue de la finale à Saint-Pétersbourg. Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a déclaré qu'il ne devrait y avoir "aucune chance d'organiser des tournois de football dans une Russie qui envahit des pays souverains", dans des propos relatés par Le Guardian. La ministre britannique des Sports et de la Culture, Nadine Dorries, a expliqué son ambition sur le sujet par le biais d'un message posté sur son compte Twitter : "Nous n'autoriserons pas le président Poutine à exploiter des événements sur la scène internationale pour légitimer son invasion illégale de l'Ukraine."

L'UEFA a déjà dû, pour rappel, délocaliser les deux dernières finales de la Ligue des Champions, en 2020 et 2021. Alors qu'elles devaient se dérouler à Istanbul, elles avaient finalement eu lieu à Lisbonne puis à Porto en raison de la pandémie du coronavirus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.