Ligue des Champions : L'avion des Monégasques a été victime d'un problème

Ligue des Champions : L'avion des Monégasques a été victime d'un problème©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le jeudi 26 août 2021 à 13h34

Après l'élimination de la Ligue des Champions concédée en Ukraine, les joueurs de l'AS Monaco n'ont pas été en mesure de rentrer dans la nuit de mercredi à jeudi comme prévu. En raison d'un problème sur leur avion, ils ont été contraints de faire escale à Budapest.



L'AS Monaco a vécu une soirée de mercredi très compliquée. Après l'élimination de la Ligue des Champions à la suite du match nul concédé contre le Shakhtar Donetsk (2-2), les joueurs de Niko Kovac n'ont pas pu rentrer dans la nuit de mercredi à jeudi comme c'était initialement prévu. En raison d'un problème de générateur électrique, l'avion du club de la Principauté a dû être dérouté vers Budapest a annoncé L'Equipe ce jeudi. Parti de Kharkiv, où le Shakhtar Donetsk évolue depuis quelques années en raison du conflit armé qui sévi dans l'est de l'Ukraine, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder ont donc dû passer la nuit en Hongrie. Et ils vont y rester jusqu'à la mi-journée ce jeudi croit savoir L'Equipe.


C'est un sérieux contre-temps pour les Asémistes. Dès 13h00, ils sont attendus sur la pelouse du Stade de l'Aube pour affronter Troyes en Ligue 1 ce dimanche. Le temps de récupération pour ce match est donc sérieusement réduit pour des Monégasques qui n'ont toujours pas connu la victoire en championnat cette saison. Avec deux défaites et un match nul, l'ASM pointe au 19eme rang de la Ligue 1. Le club qui a déjà joué quatre matchs de Ligue des Champions a certainement perdu des plumes lors de ce parcours européen mais il va devoir se reprendre pour remonter au classement et réussir à briller en Ligue Europa. Battu lors du barrage aller par le Shakhtar Donetsk (0-1), les joueurs de Niko Kovac n'ont pas réussi à inverser la tendance lors du déplacement en Ukraine, malgré un match très abouti (2-2). A eux de vite tourner la page pour que cette désillusion, tout comme le contre-temps d'un retour compliqué sur le Rocher, ne puise pas trop dans leurs ressources.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.