Ligue des Champions : L'Atlético Madrid dispose du Bayer Leverkusen, Donetsk et Zagreb se neutralisent

Ligue des Champions : L'Atlético Madrid dispose du Bayer Leverkusen, Donetsk et Zagreb se neutralisent©Media365

Raphaël Brosse, publié le mardi 22 octobre 2019 à 20h50

Longtemps tenu en échec, l'Atlético Madrid s'en est remis à un but tardif d'Alvaro Morata pour venir à bout du Bayer Leverkusen ce mardi (1-0). Dans le même temps, le Shakhtar Donetsk et le Dinamo Zagreb n'ont pas réussi à se départager (2-2).

Pour trouver la trace du seul but inscrit par Alvaro Morata cette saison, il fallait remonter au 18 août dernier, lors de la première journée de championnat. Plus de deux mois plus tard, l'attaquant espagnol a (enfin) fait de nouveau trembler les filets, cette fois-ci en Ligue des Champions. Orphelin de Joao Félix (blessé), l'Atlético Madrid a longtemps été à la peine face à un Bayer Leverkusen bien en place. Mais à moins d'un quart d'heure de la fin, l'ancien Merengue a victorieusement repris un centre de Lodi de la tête (78eme), mettant ainsi son équipe sur le chemin du succès (1-0). Les joueurs de Diego Simeone prennent provisoirement les commandes du groupe D, en attendant le match entre la Juventus Turin et le Lokomotiv Moscou.

Avec Dodo, le Shakhtar évite le pire

L'autre match disputé en début de soirée ce mardi a été un peu plus spectaculaire. A la lutte derrière Manchester City afin de décrocher un billet pour les huitièmes de finale, le Shakhtar Donetsk et le Dinamo Zagreb se sont livrés à un chassé-croisé haletant. Les Mineurs ont pris les devants grâce à Evgen Konoplyanka (16eme), les Croates ont rapidement répliqué par l'intermédiaire de l'inévitable Dani Olmo (25eme). Andriy Pyatov, le gardien ukrainien a ensuite concédé un penalty très évitable, que Mislav Orsic a transformé sans trembler (60eme). Sorti du banc peu après l'heure de jeu, Dodo a tiré ses coéquipiers d'un mauvais pas en égalisant à quinze minutes du coup de sifflet final (75eme). Les deux formations sont donc toujours au coude à coude, deux semaines avant une confrontation retour qui risque d'être décisive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.