Ligue des Champions - Juventus Turin : Blaise Matuidi déjà cadre de la Juve ? Normal, il était fait pour elle

Ligue des Champions - Juventus Turin : Blaise Matuidi déjà cadre de la Juve ? Normal, il était fait pour elle©Media365

Geoffrey Steines, publié le mercredi 07 mars 2018 à 07h23

Forfait à l'aller, Blaise Matuidi devrait être titulaire pour le 8eme de finale retour de Ligue des Champions contre Tottenham mercredi (20h45). Un retour qui pourrait changer la donne pour une Juventus Turin où il s'est vite rendu indispensable. Comme s'il était fait pour en porter le maillot.

C'est toujours la même chose avec Blaise Matuidi, depuis le début de sa carrière, ou presque. Quand il est sur le terrain, il frustre parfois par son style dégingandé et prête même parfois à sourire par sa technique inhabituelle. Mais quand il n'est pas là, son absence est dans tous les esprits. La Juventus Turin pourrait en témoigner, tant elle a payé le forfait du milieu des Bleus (30 ans, 62 sélections) au prix fort contre Tottenham en 8eme de finale aller de Ligue des Champions (2-2). Sans Matuidi, les Bianconeri étaient trop déséquilibrés à la perte du ballon et ont pris l'eau dans le cœur du jeu, à défaut de trouver le juste milieu avec la paire Sami Khedira - Miralem Pjanic devant la défense. Bonne nouvelle pour les Turinois, l'ancien Parisien devrait bien être présent pour le retour à Wembley ce mercredi (20h45). Parce qu'il a réussi le tour de force de se rendre indispensable chez le sextuple champion d'Italie en titre et finaliste de la dernière Ligue des Champions en six mois à peine.

Matuidi : « C'est le club qu'il me fallait »Ce n'est à vrai dire qu'une demi-surprise. Entre Matuidi et la Juventus Turin, le mariage avait tout d'une évidence. Son profil, sa mentalité, son expérience : tout concordait pour que les deux parties s'y retrouvent. Elles avaient d'ailleurs été proches de se réunir une première fois, à l'été 2016, avant qu'Unai Emery ne retienne finalement par la manche l'un des vice-capitaines du vestiaire du PSG. « Je me souviens d'une phrase que Pat (Patrice Evra) m'avait dite quand il voulait que je le rejoigne. 'Blaise, la Juventus, c'est le club qu'il te faut'. Pat a eu raison. C'est le club qu'il me fallait pour continuer à progresser et être performant en club et en sélection nationale, a soufflé Matuidi dans un entretien accordé à L'Equipe Mag daté de samedi dernier. Je ne me suis vraiment pas trompé. A mon âge, j'avais besoin de ça. Je vis une seconde jeunesse. » Il se découvre aussi de nouvelles limites.

Une aubaine pour les BleusAussi incroyable que cela puisse paraître, le Toulousain de naissance assure avoir encore gagné en volume de jeu depuis son arrivée à la Juventus. « On travaille énormément. Et c'est moi qui vous dis ça ! C'est connu, c'est la marque du club. (...) J'étais déjà endurant, mais là, je sens que je le suis encore plus. J'ai l'impression d'avoir franchi un cap. En match, j'ai moins de difficultés à répéter les efforts à haute intensité j'arrive à tenir sans problème. Après les matchs, je n'ai pas de crampes, ce qui pouvait m'arriver avant. J'avais parfois des difficultés à rester debout dans les duels, j'ai aussi beaucoup progressé à ce niveau-là. » Une aubaine pour l'équipe de France, qui a déjà senti les bienfaits d'un Matuidi requinqué quand il a fallu assurer la qualification pour la prochaine Coupe du Monde en octobre dernier, avec un but et une passe décisive pour lui lors des deux derniers matchs des éliminatoires. La Juventus n'a pas plus à se plaindre de son rendement non plus.

Benatia : « Un profil que nous n'avions pas »Au milieu des Miralem Pjanic, Sami Khedira, Claudio Marchisio, Rodrigo Betancur ou Stefano Sturaro, l'ex-Stéphanois offre une option différente à Massimiliano Allegri, avec des qualités singulières. « Il est agressif, il presse, il se sacrifie pour l'équipe : c'est un profil que nous n'avions pas la saison passée », lançait Mehdi Benatia dès le mois de septembre. L'international marocain avait bien senti le coup et ce n'est pas un hasard si Matuidi a débuté comme titulaire dans quasiment tous les gros matchs disputés par la Vieille Dame cette saison. Son seul moment de répit, le numéro 14 turinois l'a connu au cœur de l'automne. Ce qu'Allegri s'était empressé de justifier par la nécessité de faire souffler le joueur, dont la préparation estivale avait été tronquée par son transfert et qui avait enchaîné sur un début de saison copieux. « ll a beaucoup joué au début de la saison et il avait besoin de récupérer. J'ai besoin de bien gérer les joueurs. C'est important dans une saison longue : je dois évaluer les conditions physiques de chacun car les joueurs ne sont pas tous les mêmes. »

Allegri : « Depuis qu'il est arrivé, je pense qu'il a prononcé quatre mots »Maintenant que le sprint final est lancé, avec une course au titre haletante en Serie A, une finale de Coupe d'Italie et ce duel incertain contre Tottenham, Allegri ne devrait plus se passer de Matuidi. « Il a une qualité extraordinaire : il se tait et il court. Et en plus, il sait jouer au foot. Il l'a déjà prouvé très souvent puisqu'avec tous ses entraîneurs, il a toujours joué. Pour atteindre les objectifs, il faut ce genre de qualités, en plus des qualités techniques. Depuis qu'il est arrivé ici, je pense qu'il a prononcé quatre mots. Mais il est intelligent. Et pour jouer au foot, avoir un QI très élevé, ça aide. Donc c'est une chance de l'avoir. » Et vice versa, Matuidi ayant devant lui une excellente opportunité de garnir davantage une armoire à trophées bien remplie par son passage à Paris. « Ici, le slogan, c'est 'vincere'. Avant le match, on entend les tifosi le chanter encore et encore. Je me sens en parfaite adéquation avec ça. On peut prendre du plaisir sans la victoire, mais il est multiplié quand tu gagnes. » Difficile de trouver une phrase qui pourrait mieux coller à l'histoire de la Juve. Comme si Matuidi en était imprégné depuis toujours.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.