Ligue des Champions (J4) : Soirée folle à Chelsea et Dortmund

Ligue des Champions (J4) : Soirée folle à Chelsea et Dortmund©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 05 novembre 2019 à 23h00

Les buts ont été nombreux sur les pelouses européennes ce mardi soir. Ils ont profité à Liverpool et au Borussia Dortmund alors que Naples-Red Bull Salzbourg et Chelsea-Ajax Amsterdam se sont terminés sur des scores nuls mais spectaculaires.

Nous sommes le 5 novembre et le match le plus fou de la saison européenne a peut-être déjà été joué. Et comme pour rappeler l'incroyable saison dernière, l'Ajax Amsterdam y a joué un rôle important. A neuf, les Néerlandais ont ramené un point de Stamford Bridge (4-4). Les hommes de Erik ten Hag ont fait le spectacle avant de faire de la résistance. Ils ont surtout pu compter sur un maximum de réussite. A la pause, ils menaient 3-1 en ayant cadré un seul tir. Ce scénario était rendu possible par un but contre-son-camp précoce de Tammy Abraham et un rebond malheureux d'un superbe coup-franc d'Hakim Ziyech sur le visage de Kepa Arrizabalaga avant de rentrer dans le but londonien. Entre temps, Jorginho avait égalisé sur penalty et Quincy Promes avait redonné l'avantage aux Bataves.

Deux cartons rouges en deux minutes pour l'Ajax

Dès la reprise, Donny van de Beek a donné trois buts aux Amstellodamois mais Chelsea ne s'est pas avoué vaincu. En bon capitaine, Cesar Azpilicueta a montré la voie aux Blues en se jetant pour réduire l'écart à l'heure de jeu sur une déviation de Tammy Abraham. Dans la foulée, Daley Blind et Joel Veltman ont été expulsés et Jorginho a marqué son deuxième penalty du soir. Menés 3-4, les hommes de Frank Lampard ont tout donné à 11 contre 9 pour revenir au score dans les 20 dernières minutes. Mission accomplie grâce à Reece James qui a profité d'une tête de Kurt Zouma sur la barre transversale pour marquer sur corner. Les Anglais auraient même pu arracher les trois points de la victoire sans une intervention du VAR. Avec ce score de parité et la victoire de Valence contre Lille, les trois premiers du groupe H de la Ligue des Champions ont sept points. De quoi préserver le suspense avant les deux dernières journées.

Le Borussia Dortmund renverse l'Inter Milan et se replace

Après le nul du FC Barcelone contre le Slavia Prague, il y avait une bonne opération à faire sur la pelouse du Signal Iduna Park. Et l'Inter qui a longtemps pensé s'affirmer en dauphin des Catalans a finalement bu la tasse contre un incroyable Borussia Dortmund (3-2). Rapidement devant grâce à Lautaro Martinez, les Interistes ont joué une superbe partition offensive en première période. Les transitions rapides et la justesse du jeu imposé par Antonio Conte a payé juste avant la pause avec le but du break de Matias Vecino. Mais face à une équipe portée par son incroyable public, ça n'a pas été suffisant. Grâce à un doublé, Achraf Hakimi a sonné la révolte pour redonner espoir et offrir la victoire aux siens. Julian Brandt avait pris le relais pour égaliser entre-temps. Un scénario cruel pour le pensionnaire de Serie A qui est désormais contraint à l'exploit pour espérer voir les huitièmes de finale de la Ligue Europa

Liverpool se rapproche de la qualification



Liverpool a pris la tête du groupe E. Les Reds se sont imposés à domicile contre Genk (2-1). Georginio Wijnaldum a ouvert le score dès le quart d'heure de jeu. Mais comme contre Salzbourg, le champion d'Europe s'est fait peur. Et les outsiders se sont offerts le droit de rêver avec l'égalisation de Mbwana Samatta avant la mi-temps. Il en fallait quand même plus pour inquiéter l'équipe, remaniée, de Jürgen Klopp. Alex Oxlade-Chamberlain a rapidement mis les siens devant pour finir la soirée avec les trois points et une qualification imminente pour la phase à élimination directe de la Ligue des Champions. Car dans le même temps, Naples n'a pas réussi à faire mieux qu'un match nul contre le Red Bull Salzbourg (1-1). Dominateurs, les hommes de Carlo Ancelotti ont été sauvés par l'égalisation d'Hirving Lozano juste avant la mi-temps. En début de rencontre, Erling Haaland avait transformé un penalty pour faire rêver le champion d'Autriche et surtout marqué son septième but de la compétition.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.