Ligue des Champions (Groupe F) : Manchester City a donné la leçon à Naples avant de se faire une frayeur

Ligue des Champions (Groupe F) : Manchester City a donné la leçon à Naples avant de se faire une frayeur©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 17 octobre 2017 à 22h45

Vainqueur logique de Naples mardi en Ligue des Champions (2-1), Manchester City a réalisé une démonstration de force en première période, avant de baisser le pied après la pause et de laisser les visiteurs revenir dans le match après la pause. Sans conséquence, avec un succès synonyme de première place du groupe F.

Que tout parait facile pour Manchester City en ce moment. Sur la lancée de leur excellent début de saison en Premier League, les hommes de Pep Guardiola ont fait forte impression mardi contre Naples (2-1). Le choc annoncé de la 3eme journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, entre deux des équipes les plus séduisantes de l'Europe, a viré au match à sens unique pendant les 45 premières minutes, avant que les Sky Blues ne baissent le pied au retour des vestiaires. Rien de grave pour les Mancuniens, seuls leaders du groupe F après avoir réalisé un carton plein à mi-parcours. La situation se complique en revanche pour le Napoli, 3eme et distancé de trois points par le Shakhtar Donetsk, vainqueur du Feyenoord Rotterdam (1-2). Il se retrouvera ainsi contraint de faire un résultat contre Manchester City dans deux semaines à San Paolo.
2-0 à la mi-temps, un moindre mal pour Naples
Pas une mince affaire, à en juger de l'écart entre les deux équipes au cours du premier acte. Avec un onze remanié au milieu de terrain (Jorginho et Allan sur le banc au coup d'envoi), Naples n'a pas fait le poids en début de rencontre. Un quart d'heure de jeu et le break était déjà fait. Un premier but inscrit par Raheem Sterling au bout d'une action partie d'Ederson (1-0, 9eme), un deuxième signé Gabriel Jesus à la réception d'un centre de Kevin De Bruyne (2-0, 13eme) : City a concrétisé ses deux premières occasions, histoire de se mettre à l'abri. L'addition aurait même pu être plus corsée pour les Napolitains, mais la barre transversale a privé De Bruyne du but de la soirée (25eme), alors que Kalidou Koulibaly s'est opposé sur sa ligne de but au tir de Gabriel Jesus (28eme). L'attaquant brésilien est encore passé proche du doublé juste avant la pause (45eme). Et Naples dans tout ça ? Le néant, ou presque. Presque, parce que le leader de Serie A a obtenu un penalty par Raul Albiol pour une faute grossière de Kyle Walker. Mais Ederson a sorti la tentative plein axe de Dries Mertens en laissant traîner ses jambes (38eme).
Le deuxième penalty était le bon
Autant City a croqué son adversaire durant la première période (pas un seul tir tenté par Naples jusqu'au penalty), autant les débats se sont équilibrés après la pause. Dans la possession et dans les occasions, les joueurs de Maurizio Sarri étant bien plus dangereux sur leurs offensives. Il a fallu un sauvetage miraculeux de John Stones devant Marek Hamsik pour éviter la réduction du score (65eme). Elle est finalement arrivée... sur penalty, Faouzi Ghoulam provoquant la faute de Fernandinho et Amadou Diawara transformant la sentence (2-1, 73eme). Voyant le menace se préciser, City a remis un coup d'accélérateur et s'est créé les opportunités de plier le match (75eme, 79eme, 83eme, 88eme), sans y parvenir. Mais hormis une balle de 2-2 pour Mertens (80eme), les Citizens n'ont jamais réellement tremblé dans cette fin de match. Le duel des équipes sexys a bien tourné à l'avantage de City. Revanche dans deux semaines chez le Napoli.

 
1 commentaire - Ligue des Champions (Groupe F) : Manchester City a donné la leçon à Naples avant de se faire une frayeur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]