Ligue des Champions : Fin de match tendue pour le PSG à Madrid

Ligue des Champions : Fin de match tendue pour le PSG à Madrid©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 10 mars 2022 à 10h40

A l'issue de l'élimination du PSG en Ligue des Champions contre le Real Madrid mercredi soir (3-1), plusieurs événements ont agité l'après-match au Stade Santiago-Bernabéu.



Drôle d'ambiance à Paris... Renversés sur la pelouse et totalement incapables de réagir, les Parisiens ont visiblement été bien plus actifs après le coup de sifflet final. En effet, après la nouvelle élimination précoce du Paris Saint-Germain dès les 8emes de finale de la Ligue des Champions contre le Real Madrid (3-1), Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo sont apparus très remontés dans les couloirs du Stade Santiago-Bernabéu. Ainsi, les deux dirigeants du club français ont notamment tenté d'avoir des explications de la part de Danny Makkelie, l'arbitre de la rencontre, par rapport à l'égalisation de Karim Benzema, auteur d'un triplé mercredi soir, et d'une possible faute du Français sur Gianluigi Donnarumma au préalable. Or, le comportement des deux hommes aurait été plus que limite et le Néerlandais a finalement fait un rapport à l'UEFA suite à cela.

Des menaces de mort lancées par Al-Khelaïfi ?

« Après le match, le président et directeur sportif du PSG ont fait preuve d'un comportement agressif et ont tenté d'entrer dans le vestiaire des arbitres. Quand l'arbitre leur a demandé de partir, ils ont bloqué la porte et le président a délibérément frappé le drapeau d'un des arbitres, en le brisant », peut-on notamment lire dans le texte, rapporté par la radio espagnole Onda Cero. De plus, "NAK" aurait également proféré des menaces de mort à l'encontre d'un employé du Real Madrid qui filmait la scène, d'après l'agence de presse ibérique EFE. « Je vais te tuer », aurait alors « hurlé » le président parisien, très remonté et qui a dû être calmé par ses gardes du corps. Là encore, l'UEFA pourrait sévir et a déjà demandé de récupérer la vidéo en question. Par ailleurs, Neymar et Donnarumma auraient eu une dispute dans le vestiaire parisien, suite à un reproche du Brésilien à son gardien au sujet de la bourde de ce dernier sur l'égalisation madrilène. D'après Marca, leur coéquipiers ont alors dû les séparer avant que la situation ne s'envenime d'avantage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.