Ligue des Champions : Ce soir, l'Atalanta a rendez-vous avec l'histoire

Ligue des Champions : Ce soir, l'Atalanta a rendez-vous avec l'histoire©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le mardi 10 mars 2020 à 14h52

L'Atalanta Bergame est en passe d'écrire l'une des plus belles pages de son histoire pour sa première participation à la Ligue des champions. Le club italien, qui ce mardi soir affronte Valence, possède toutes les cartes en main pour se hisser dès ce mardi en quarts de finale après sa victoire au match aller (4-1).



« C'est une grande joie de regarder cette équipe jouer : ils sont courageux, ils respectent leurs supporters. La façon dont ils jouent est inhabituelle, ils prennent quelques risques ». Même Pep Guardiola, monstre sacré du football mondial, est sous le charme de l'Atalanta Bergame. Pourtant, cette équipe ne paye pas de mine aux premiers abords. Quelques trentenaires habitués aux joutes de la Serie A (Papu Gomez, Josip Ilicic, Duvan Zapata) cohabitent avec des jeunes pleins d'envies (Timothy Castagne, Pierluigi Gollini), mais aucune véritable star au sein de cet effectif à l'horizon. La véritable vedette du club bergamasque se trouve sur le banc de touche. Gian Pero Gasperini, longtemps resté sous les radars des grands clubs italiens mais unanimement loué pour son schéma de jeu et sa science tactique, est la pierre angulaire de cette équipe. Avant l'arrivée de Gasperini, l'Atalanta végétait dans la seconde partie de classement. Aujourd'hui le club du nord de l'Italie joue les premiers rôles en Serie A et en Ligue des Champions.

Une équipe très spectaculaire

La grande force de cette équipe ? Son collectif. Si l'on doit résumer le jeu de l'Atalanta, trois mots peuvent suffire : organisation, volume de jeu et spectacle. Il suffit de regarder le nombre de buts inscrits par la Dea depuis le début de la saison en championnat (70 buts en 26 matchs) pour se rendre compte du spectacle proposé par les bleus et noirs. Autre statistique affolante, l'Atalanta a disputé cinq matchs cette saison au cours desquels l'équipe a inscrit au minimum cinq buts. Le 3-4-3 mis en place par Gasperini prône le déséquilibre permanent entre l'attaque et la défense, et c'est cette spécificité qui rend l'Atalanta si unique. Dans un championnat réputé comme très fermé, Bergame fait figure d'ovni. L'Italie est prévenue, l'Europe aussi. L'Atalanta assume son rôle de Petit Poucet et rêve désormais d'écrire sa propre légende dès ce mardi soir sur la pelouse de Mestalla en accédant pour la première fois de son histoire aux quarts de finales de la Ligue des Champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.