Ligue des champions : Bernardo Silva pense que ce ne sera pas plus facile sans Liverpool et le Real

Ligue des champions : Bernardo Silva pense que ce ne sera pas plus facile sans Liverpool et le Real©Media365

Axel Allag, publié le jeudi 13 août 2020 à 16h49

Bernardo Silva ne veut pas verser dans le triomphalisme pour Manchester City, alors que Liverpool et le Real Madrid ne sont plus présents en Ligue des champions.


Manchester City s'apprête à défier Lyon, samedi dans l'optique des quarts de finale de la Ligue des champions. Et l'espoir pourrait croître dans les rangs de Manchester City, étant donné que certains grands favoris ne sont plus engagés dans la compétition. Liverpool, par exemple, avait été éliminé en mars dernier par l'Atlético Madrid de Diego Simeone. Les Citizens, eux, se sont offerts le scalp du Real Madrid, vainqueur à treize reprises de la fameuse coupe aux grandes oreilles.

Même si Manchester City vise à soulever le trophée pour la première fois de l'histoire du club, il ne doit pas se penser avantagé par l'absence de certains clubs, selon Bernardo Silva. Le joueur s'est confié dans un entretien accordé au site officiel de l'équipe.





"Tout peut arriver. La Juventus a été éliminée par Lyon. Nous avons vu beaucoup de surprises dans la compétition ces dernières années", a expliqué le Portugais. "Nous avons perdu contre Tottenham l'an dernier en quarts de finale. Il est très difficile de prévoir les matchs et les résultats de la compétition. Le fait que Liverpool soit absent, le Real Madrid soit absent, cela ne facilitera pas notre chemin. Ce serait une mauvaise pensée".

C'est à Lyon que Bernardo Silva sera confronté sous le maillot de Manchester City, dès vendredi en quarts de finale de la compétition. "On ne pourrait pas être mieux. La qualification contre Madrid a donné beaucoup de confiance", a-t-il jugé. L'OL, c'est une équipe qu'il connaît bien, et il s'en méfie.

"Ici aussi à Manchester City, nous les avons affrontés la saison dernière et ce n'était pas facile. Nous n'avons pas réussi à les battre dans aucun des deux matchs. Cela montre à quel point une équipe est difficile. Non seulement Lyon, mais toutes les équipes françaises sont très physiques, très fortes et en un seul match, c'est imprévisible", a assuré le natif de Lisbonne, qui aspire à remporter la compétition dans son pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.