Ligue des Champions : Ben Yedder porte Séville, Liverpool ne décolle pas

Ligue des Champions : Ben Yedder porte Séville, Liverpool ne décolle pas©Media365

Alessandro Pitzus, publié le mardi 26 septembre 2017 à 23h18

Wissam Ben Yedder, l'attaquant du Séville FC a marqué trois buts lors de la victoire de son équipe contre le Feyenoord Rotterdam. Liverpool, incapable de battre le Spartak Moscou, a concédé le nul.

Groupe E
Séville FC (3-0) Maribor
A Séville, le grand patron, c'était Wissam Ben Yedder mardi soir. En Ligue des Champions, l'attaquant français du Séville FC a trouvé son rythme de croisière. Buteur contre Liverpool lors de la première journée, le Tricolore a remis ça contre Maribor. Mais cette fois-ci, l'ancien Toulousain avait encore plus d'appétit. Profitant des espaces et des différences faites par ses coéquipiers, notamment Correa, le numéro 9 des Sévillans a fait trembler les filets à trois reprises. Très réaliste en première période, le buteur andalou a terminé sa soirée par transformer un penalty. Les Espagnols prennent la tête des opérations dans ce groupe avec quatre points.
Spartak Moscou (1-1) Liverpool
C'est toujours les montagnes russes à Liverpool. Une performance encourageante, une autre décevante, les Reds n'ont aucune régularité depuis le début de la saison. Et cela s'est encore vu à Moscou face au Spartak. Obligé de réagir après un but de Fernando, le club de la Mersey est revenu dans la partie grâce à un joli mouvement de Coutinho. La suite peut se résumer à une ribambelle d'occasions manquées par les hommes de Jürgen Klopp. Selikhov, entré en cours de jeu après la blessure du gardien titulaire Rebrov, a sorti plusieurs arrêts décisifs pour préserver le point du nul. Avec deux points en deux journées, Liverpool se met déjà en danger dans un groupe pourtant largement à sa portée.
Groupe F
Naples (3-1) Feyenoord Rotterdam
Le Napoli n'avait pas tellement le choix après son revers contre le Shakhtar Donetsk en ouverture. Alors, les Italiens n'ont pas fait de détails contre une équipe de Rotterdam qui a déjà encaissé 7 buts (et aucun marqué) en deux rencontres de C1. Le trident offensif napolitain s'est partagé la gloire du mardi soir. Une frappe croisée d'Insigne pour mettre les points sur les i, un but de renard de Dries Mertens pour breaker et une réalisation de Callejon pour conclure l'affaire. Les hommes de Sarri ont maitrisé les débats avec beaucoup d'aisance. Pepe Reina a même arrêté un penalty alors que son équipe menait 2-0. Le but des Néerlandais dans les arrêts de jeu restera anecdotique.
Manchester City (2-0) Shakhtar Donetsk
Manchester City a dû prendre son mal en patience contre le Shakhtar Donetsk. Dominateurs, mais pas toujours sereins et réalistes, les Mancuniens ont débloqué la situation grâce à une merveille de frappe de De Bruyne. Servi à l'entrée de la surface, le milieu offensif belge a envoyé un missile sous la barre pour libérer les siens. Agüero, auteur d'une prestation très décevante, est complètement passé à travers en ratant notamment un penalty (72e). Une petite frayeur pour City qui n'a pas tremblé pour autant. Sterling a assuré le succès de City et sa première place en tête du groupe F. La double confrontation à venir face à Naples s'annonce prometteuse.
Groupe G
Monaco (0-3) FC Porto
Besiktas (2-0) RB Leipzig
Les retardataires de la soirée. A cause d'un problème d'éclairage dans l'une des tribunes du stade, la rencontre, arrêtée pendant quelques minutes, s'est terminée dix minutes après toutes les autres. Mais cela n'a pas empêché Besiktas de sortir vainqueur de son duel face à Leipzig. Deux matchs, deux victoires pour les Turcs qui avaient déjà battu Porto en ouverture. Toujours aussi transcendés à domicile, les Stambouliotes, agressifs d'entrée, ont eu besoin d'une période pour plonger la tête de leurs adversaires sous l'eau. Ryan Babel et Talisca, sur une « spéciale » Quaresma (un centre de l'extérieur du pied), ont permis à Besiktas de passer une soirée paisible. Le score aurait même pu être plus lourd tant les locaux ont dominé. Monaco, balayé par Porto et futur adversaire des Turcs, sait à quoi s'en tenir.
Groupe H
Apoel Nicosie (0-3) Tottenham
Tout roule pour Tottenham et Harry Kane, auteur d'un triplé face à l'Apoel Nicosie. Après des dernières campagnes européennes très décevantes, les Spurs sont bien partis dans cette campagne 2017-2018. En position de force depuis leur victoire initiale contre Dortmund, le club londonien a profité du revers des Allemands pour se mettre dans des conditions idéales. Harry Kane, buteur à cinq reprises lors des deux premiers matchs de C1, s'est régalé. Un but du gauche, un autre du droit et un de la tête pour finir, c'était le Kane des grands soirs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Ligue des Champions : Ben Yedder porte Séville, Liverpool ne décolle pas
  • Monaco, porte drapeau avec le grand QSG qui a "poussé et obtenu" un glorieux match nul contre Montpellier, s'est pris une jolie rouste contre l'ogre portugais, Porto, ah ben oui la France du foot est au top. Nos 2 cadors de ligue 1 multi millionnaires et exonérés d'impôts (Monaco) vont encore avoir du mal pour décrocher le graal tant convoité, en attendant ils peuvent aller visiter la vitrine du vélodrome à Marseille, il y' en a une de coupe aux grandes oreilles .........

  • magnifique Wissam et l'autre deschamp qui fait l'aveugle !