Ligue des Champions - Bayern Munich / Carlo Ancelotti : " Je n'ai pas de regret "

Ligue des Champions - Bayern Munich / Carlo Ancelotti : " Je n'ai pas de regret "©Media365

Rédaction , publié le jeudi 28 septembre 2017 à 00h10

Carlo Ancelotti a assuré en conférence de presse qu'il ne nourrissait aucun regret quant à sa composition d'équipe mercredi contre le PSG, malgré la lourde défaite concédée par le Bayern Munich (3-0). Pour l'entraîneur bavarois, tout était une question d'équilibre.

Carlo Ancelotti, comment analysez-vous la lourde défaite du Bayern Munich contre le PSG mercredi (3-0) ?
On a eu le contrôle, on a eu des occasions, mais on n'a pas concrétisé. Neymar, Mbappé et Cavani sont des attaquants de très grande classe, on le savait. Le profil du match a changé quand on a pris le premier but. Le PSG a arrêté de jouer, on a forcé devant pour attaquer et c'était le choix de Paris, déterminé par l'ouverture du score, d'utiliser les contre-attaques. Je ne pense que le PSG avait mis en place une stratégie pour défendre ainsi. De notre côté, on espérait avoir une grande possession avec James Rodriguez et (Thomas) Müller. On a eu la possession, mais on devait mieux contrôler leurs attaquants.

Le PSG a-t-il été plus costaud que vous ne l'imaginiez ?
Non. Avant même le match, je savais pensais qu'ils étaient très dangereux. Il nous a manqué l'équilibre, et c'était la clé du match. On a subi trop de contre-attaques.
Ancelotti : « On a manqué d'équilibre »
Comment faut-il s'y prendre pour stopper Kylian Mbappé ?
Comme pour Neymar, c'est difficile quand on leur laisse de l'espace. On a attaqué beaucoup en première période et on leur a donné la possibilité de procéder par contres. Encore une fois, on a manqué d'équilibre.

Pourquoi avoir laissé Franck Ribéry, Arjen Robben ou Mats Hummels sur le banc au coup d'envoi ?
Pour Ribéry, on voulait avoir le contrôle du match, c'est une décision tactique. Je pensais qu'on pouvait gagner. En défense, je voulais mettre des joueurs frais. Je pense qu'une rotation fait du bien au club. Beaucoup de grands joueurs étaient sur le banc, mais c'est le cas à chaque match, c'est la vie d'un grand club et c'est mon travail de choisir. Je réfléchis beaucoup à l'équipe, je n'ai pas de regret.

A voir aussi :
>>> Le PSG corrige le Bayern Munich et marque les esprits
>>> Les notes des Parisiens

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU