Ligue des Champions - Bayern Munich : Avec Jupp Heynckes, Corentin Tolisso a perdu de sa superbe

Ligue des Champions - Bayern Munich : Avec Jupp Heynckes, Corentin Tolisso a perdu de sa superbe©Media365

Guillaume MARION, publié le mardi 31 octobre 2017 à 08h30

Indiscutable du temps de Carlo Ancelotti, Corentin Tolisso apparaît comme étant l'une des principales victimes de l'arrivée sur le banc du Bayern Munich de Jupp Heynckes. Au moment même où il s'imposait en équipe de France.

Arrivé pour 41,5 millions d'euros en Bavière cet été, Corentin Tolisso avait rapidement pris ses marques avec le Bayern Munich, alors entraîné par Carlo Ancelotti. L'ancien Lyonnais prenait ainsi place en tant que titulaire dans l'entrejeu munichois. Sous les ordres du « Mister », le plus gros transfert de l'histoire du club montait petit à petit en régime, avec neuf rencontres jouées sur dix possibles. Mieux, Tolisso se montrait décisif, comme lorsqu'il doublait la mise contre le Bayer Leverkusen (3-1) fin août. Ancelotti était alors dithyrambique à son sujet, assurant début juillet qu'il « avait le bon profil pour remplacer Xabi Alonso. »

Chez les Bleus, Tolisso s'était mis au diapason
Logiquement convoqué en équipe de France par Didier Deschamps, le natif de Tarare s'était présenté au rassemblement à Clairefontaine avec un tout nouveau statut. Titularisé dans un milieu à trois en Bulgarie (0-1), puis dans un milieu à deux contre la Biélorussie (2-1), le Gone avait répondu présent. Au point de devenir le taulier du milieu en l'absence de Paul Pogba. Après Ancelotti, son sélectionneur était sous le charme. « C'est un joueur qui a beaucoup de personnalité, qui prend le ballon, qui oriente... Il a une aisance et il est là athlétiquement, expliquait-il. Je suis très satisfait de ce qu'il a fait lors des deux matchs. »

La nomination de Heynckes a ébranlé ses certitudes
De retour à Munich, Tolisso a dû composer avec un nouvel entraîneur pour lui, mais pas pour le club de Munich : Jupp Heynckes. Si l'Allemand connaît le potentiel de son joueur, le pur produit de l'Académie OL a depuis son arrivée un temps de jeu bien famélique. Titulaire en Coupe d'Allemagne à Leipzig et en Bundesliga à Hambourg, il a en revanche regardé depuis le banc le match de Ligue des Champions contre le Celtic et celui de championnat contre le RB Leipzig, derniers gros rendez-vous de son équipe. En effet, Heynckes lui a préféré des joueurs avec qui il peut communiquer plus facilement, Tolisso ne parlant pas encore allemand.

Tolisso : « Avec Heynckes, c'est un peu plus compliqué pour moi »
Pour autant, il ne doute pas. Buteur décisif contre Hambourg il y a une semaine et demie, le numéro 24 du Bayern Munich a évoqué sa situation sans se cacher. « Pour moi, personnellement, c'est un peu plus compliqué. J'ai joué un match sur trois depuis l'arrivée de Jupp Heynckes, mais je ne perds pas espoir. Je vais tout donner à l'entraînement pour être titulaire et essayer de montrer au coach que je suis capable de jouer le plus de matchs possibles et qu'il peut compter sur moi. Nous avons une très grosse équipe, c'est difficile de se faire sa place », prévenait-il au micro de Sky Allemagne.

Heynckes compte sur « Coco »
Et cela tombe bien, car Heynckes compte sur le Français, tout autant que Niklas Süle et James Rodriguez, eux aussi moins utilisés depuis son arrivée. « Dans l'entrejeu, la concurrence est féroce, mais chacun aura du temps de jeu », a tenu à prévenir celui qui entraîne le club bavarois pour la quatrième fois de sa carrière.Après le choc de samedi dernier contre Leipzig (2-0), et avant celui de samedi prochain contre le Borussia Dortmund, le déplacement du Bayern au Celtic Park ce mardi (20h45) en Ligue des Champions pourrait bien profiter à Tolisso, et aux autres « tricards. » A eux de répondre aux attentes du technicien allemand.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU