Ligue des Champions - Anderlecht : Après un début de saison pourri, le Sporting pense surtout à se reconstruire

Ligue des Champions - Anderlecht : Après un début de saison pourri, le Sporting pense surtout à se reconstruire©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 18 octobre 2017 à 08h08

Plombé par un début de saison raté, Anderlecht aborde la venue du PSG en Ligue des Champions dans une posture délicate, partagé entre l'envie de bien faire et la nécessité de penser au futur pour remonter au classement en championnat.

En permanence sur le podium depuis 1998, Anderlecht n'a vraiment pas l'habitude de végéter en milieu de tableau en Belgique. C'est dire si le début de saison du Sporting a inquiété ses fans. A peine une victoire sur les cinq premières journées, c'est loin des standards du club le plus titré du pays. Même en Ligue des Champions, le début d'exercice 2017-18 a été assez catastrophique, avec deux défaites sèches contre le Bayern Munich (3-0), et surtout à domicile contre le Celtic (0-3). De piètres performances qui ont coûté sa place à l'entraîneur René Weiler, pourtant auréolé d'un titre de champion de Belgique quelques mois plus tôt.
Vanhaezebrouck a réussi ses débuts sur le banc
Arrivé il y a quelques jours en provenance de La Gantoise, Hein Vanhaezebrouck a donc pour mission de redresser la barre au RSCA après l'intérim réussi de Nicolas Frutos (deux victoires en deux matchs). A Malines, le week-end dernier, le nouvel entraîneur d'Anderlecht a débuté par une victoire en championnat. Un succès étriqué (3-4) qui aurait pu être plus réjouissant si ses joueurs n'avaient pas baissé de pied en fin de match, alors qu'ils menaient 4-1. Mais la première de l'ancien coach de La Gantoise, qui avait fait si mal à l'OL en Ligue des Champions il y a quelques années, est déjà riche en enseignements. Son système d'abord, en 3-4-3, avec le repositionnement de Leander Dendoncker en défense. Un poste qu'il devrait continuer d'occuper contre le PSG suite au forfait d'Uros Spajic, l'ancien Toulousain. En Belgique, on imagine cependant mal Anderlecht renouveler une défense à trois pour défier le PSG et son attaque de feu.
Kums enfin au niveau espéré ?
Au milieu, Hein Vanhaezebrouck a confié les clés du jeu à un homme qu'il connait bien, Sven Kums, son ancien métronome à La Gantoise, arrivé cet été à Anderlecht. Une recrue attendue chez le champion de Belgique en titre, mais décevante sur ses premières apparitions, jusqu'à quitter le onze lors des quatre derniers matchs avant ce déplacement à Malines. De l'avis de tous, le pari a été gagnant. « On a revu le Kums de Gand », titrait Le Soir après la rencontre. Un optimisme partagé par Leander Dendoncker dans les colonnes du journal : « C'est plus plaisant de jouer au football et de faire tourner le ballon. J'espère que la première période sera ce qu'on montrera dans le futur », a confié l'international belge, au centre de toutes les attentions depuis le départ de la star locale, Youri Tielemans, lors du dernier Mercato.
Le PSG n'est pas une priorité
A part les départs de Tielemans et Acheampong, le onze d'Anderlecht n'a pas énormément bougé cette saison. Ce qui laisse espérer un redressement rapide de la situation, même si le FC Bruges compte déjà neuf points d'avance au classement. Dans ce contexte de reconstruction et d'arrivée d'un nouvel entraîneur, la venue de Paris, que le coach d'Anderlecht qualifie de « meilleure équipe du monde », ne fait pas office de priorité. Avec ses deux défaites lors des deux premières journées de Ligue des Champions, le Sporting a bien compris qu'il n'irait pas plus loin en C1. « Mon but est de mettre en place une philosophie de jeu. Avec pour objectif de s'améliorer à chaque match. De faire des pas en avant, assure Hein Vanhaezebrouck. C'est ce que j'attends de mes joueurs aussi demain (mercredi). Je veux qu'ils se montrent, qu'ils n'aient pas peur de jouer un match comme celui-là. Et pour moi, ce sera intéressant de voir quels joueurs peuvent gérer ce genre de rendez-vous et quels sont ceux qui peuvent avoir des problèmes avec ça. Ça sera intéressant pour le futur. »

 
0 commentaire - Ligue des Champions - Anderlecht : Après un début de saison pourri, le Sporting pense surtout à se reconstruire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]