Les Aiglons compteront sur Pléa

Les Aiglons compteront sur Pléa©Media365

Julien Pereira, publié le mercredi 02 août 2017 à 07h15

Avant un match retour de troisième tour préliminaire de Ligue des Champions crucial, qui plus est contre l'Ajax Amsterdam (20h45), Lucien Favre aurait probablement aimé retrouver ses vieux problèmes de riche.



Ceux qui, l'hiver dernier, avaient poussé l'entraîneur de l'OGC Nice à étaler, devant des journalistes interloqués, ses peines à trouver le bon équilibre offensif entre Alassane Pléa et Mario Balotelli, alors auteurs d'une première moitié de saison remarquable. « La vérité est que c'est difficile. Mario marque des doublés face à l'OM ou Monaco en position d'unique avant-centre. Et Alassane a mis neuf de ses dix buts en l'absence de Mario. Voilà... », avait-il lâché avec le sourire embarrassé d'un homme dévoilant des tracas qui n'en étaient pas vraiment.

Pléa n'a pas un match entier dans les jambes

Car ce mercredi, le technicien suisse n'aura pas vraiment le choix. Touché aux ischio-jambiers, « Super Mario » est forfait. Pléa, jamais titularisé en match officiel depuis le 12 février dernier, jour d'un match à Rennes où il a été sérieusement touché au genou dans un duel avec Pedro Mendes, retrouvera la pointe de l'attaque des Aiglons lors du match qui définira la suite de la saison du club azuréen. Et ce même si l'incertitude flotte encore autour de ses capacités physiques. « Il a repris depuis un bon moment, même s'il a débuté la préparation une semaine après nous, aux alentours du 26 juin. Logiquement, il ne peut pas être prêt pour jouer 95 minutes, mais il peut jouer une bonne partie du match », a confirmé Favre, ce mardi, en conférence de presse.

Pléa, 177 minutes jouées et deux buts en préparation

L'attaquant a retrouvé les terrains le 7 juillet dernier, lors d'une victoire des Aiglons face au Servette Genève en match amical (3-1). En une période, le joueur de 24 ans a rappelé qu'il n'avait rien perdu, ni de sa mobilité ni des aptitudes physiques, se créant de belles occasions sans parvenir à les concrétiser. Par la suite, il a cumulé les bouts de matchs, pour 132 minutes jouées au total, dont une titularisation face au Sparta Prague, deux buts, et une entrée en jeu lors du match aller, face à l'Ajax... où il était passé tout près de se remettre le public niçois dans la poche au bout du temps additionnel d'une frappe à ras-de-terre trop croisée.

« J'ai hâte d'y être »

Ce mercredi, dans le sublime écrin de l'Ajax, l'Amsterdam Arena, et face à 54000 supporters, Pléa aura une occasion en or de signer son retour au plus haut niveau, qui lui avait permis d'inscrire 11 buts en 25 matchs la saison dernière. « On va jouer devant 2000 Niçois, qui vont faire beaucoup de bruit, et on va essayer de passer pour eux. J'ai hâte d'y être. Il y a la place pour se qualifier, on va tout donner. La clé du match sera de remporter le maximum de duels, réussir à sortir de leur pressing pour leur jouer des mauvais tours », a-t-il confié avant de grimper dans l'avion. A l'aller, l'OGCN avait démontré qu'il n'avait rien perdu de sa qualité de jeu et de son allant offensif. Ce mercredi, on saura s'il a aussi retrouvé ses problèmes de riche.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.