Lens : Haise s'insurge contre l'interdiction de déplacement des supporters sévillans

Lens : Haise s'insurge contre l'interdiction de déplacement des supporters sévillans ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 décembre 2023 à 22h19

Franck Haise, l'entraîneur du RC Lens, a fait part de son indignation en raison de l'interdiction du déplacement des supporters du Séville FC, à la veille du match de Ligue des champions entre les deux clubs.


Franck Haise n'a pas mâché ses mots. Au lendemain de l'annonce par Gérald Darmanin de l'interdiction de la venue des supporters sévillans à Bollaert mardi soir, alors que le ministre de l'Intérieur était interrogé sur les interdictions de déplacements de supporters suite à la mort d'un fan de Nantes avant le match face à Nice le week-end précédent, l'entraîneur lensois est monté au créneau en conférence de presse. "Les gens qui viennent d'Espagne, les fans de Séville ont organisé non pas un déplacement, mais un voyage. Ils sont 300 ou 400 et au dernier moment, on leur dit non parce qu'il y a certains problèmes... Et qu'on leur dise de rester chez eux, à même pas dix mois de l'organisation des JO..., a tonné le Normand. Et au-delà de la forme tardive, il y a quand même un vrai problème. Qu'il y ait des moyens supplémentaires pour bien encadrer, évidemment. Mais de cette manière-là, je ne pense pas que ce soit la bonne solution."

Haise remercié par son homologue sévillan

Cette décision d'interdire le déplacement des supporters andalous, pour cette rencontre de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions entre deux équipes qui se disputent une place en Ligue Europa, fait beaucoup parler en Espagne, où on espère que les autorités françaises vont changer d'avis, si cette décision n'est pas cassée par le tribunal administratif voire le Conseil d'Etat. Diego Alonso, l'entraîneur de Séville, a lui voulu saluer son homologue lensois après sa prise de position. "Je voudrais remercier l'entraîneur du RC Lens qui a eu de bons mots à ce sujet, il nous a soutenus, a souligné le technicien espagnol. Et on fera tout pour que nos supporters soient à nos côtés demain soir. Je ne sais pas si c'est de la colère mais à nos yeux, ce n'est pas juste. On fait tout notre possible. On ne peut pas accepter qu'on leur interdise de venir 24 heures avant le match."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.