Le PSG et le syndrome extérieur

Le PSG et le syndrome extérieur©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 06 décembre 2017 à 13h02

Battu sur la pelouse du Bayern Munich (3-1), le PSG n'est pas passé loin de la catastrophe et prouve encore un peu plus ses difficultés à s'imposer face aux gros loin de ses bases.

La déroute contre le Bayern Munich (3-1) semble devenir un mal récurrent pour le PSG. Oui, le club parisien a les plus grandes peines du monde à s'imposer hors de ses terres face à un cador d'Europe. Malgré une position largement confortable, les coéquipiers de Thiago Silva sont retombés dans les travers qui avaient rendu possible la « remontada » du mois de mars. Fébriles, en difficulté défensivement, les Parisiens ont subi les assauts munichois comme ils l'avaient fait quelques mois auparavant au Nou Camp. Une seule victoire contre les cadors depuis l'ère qatarie Lundi, Unai Emery avouait pourtant que le club dans son ensemble avait appris de cette fameuse soirée barcelonaise et que le PSG était dorénavant plus fort. Il faut dire que Neymar, Mbappé ou encore Dani Alves sont venus se greffer dans l'effectif déjà pléthorique. Mais, comme c'est le cas depuis la prise de pouvoir des Qataris, le PSG bafouille son football et chute chez les gros. La défaite contre le Bayern Munich vient s'ajouter à la longue liste de ces déplacements européens sans âmes du club de la Capitale. Opposés ces dernières saisons au Real, au Barça, au Bayern, à Chelsea ou encore à Manchester City, les Rouge et Bleu n'ont goûté à la victoire qu'à une seule reprise contre Chelsea en 2016. Sinon ? 6 défaites et autres matchs nuls. Le salut vient du Parc ? Dans sa quête du Saint Graal européen, de telles performances hors des bases du Parc des Princes ne laissent pas de place à l'optimisme surtout avec l'arrivée des matchs couperets à élimination direct. Finalement, dans cette soirée bavaroise au goût amère, le point positif pour les Parisiens reste cette première place du groupe. Un statut qui lui assure de recevoir lors des 8emes de finale retour de la Ligue des Champions. Incapable de garder un score à l'extérieur, le PSG peut au moins s'appuyer sur un Parc imprenable. La forteresse parisienne n'est plus tombée depuis maintenant 43 matchs toutes compétitions confondues. Un motif d'espoir avant de potentiellement tirer un gros poisson (Chelsea, Real, Juve) au moment du tirage.

 
27 commentaires - Le PSG et le syndrome extérieur
  • Il faut toujours trouver un fautif et au PSG c'est toujours l'entraineur. Mais que peut faire l'entraineur lorsque sur le terrain les joueurs ne sont pas bons, les défenseurs latéraux à la ramasse, 2 milieux qui ne défendent pas jusqu'au bout et l'attaquant vedette de cette équipe qui est inexistant. Oui c'est le rôle des centraux d'aider les latéraux mais à condition que les milieux soient là pour défendre au centre hors nous ne le voyons pas avec Rabiot qui revient en marchant et Draxler qui stop en cours de route.

  • Ce qui me réconforte, c'est que Thiago Motta va bientôt revenir !!

  • Au vu des commentaires sur les défenseurs latéraux, commentaires nombreux, posez-vous la question : quand un latéral est débordé par un ailier, et cela se produit régulièrement en championnat, pourquoi le central ne vient pas en soutien, serait-il trop court physiquement, c'est là le gros problème de cette défense. A méditer.

    Pour commencer, il y a deux centraux !! Un, qui s'occupe du flanc droit, l'autre du flanc gauche !
    Ensuite, tout dépend le positionnement des adversaires et de l'endroit où se situe l'action !!! Si il y a 3 ou 4 adversaires dans l'axe du terrain à la limite de la surface de réparation, , imaginez un central qui va couvrir son latéral !!

  • le bateau a pris l eau
    mais comme d hab le capitaine est sorti avant
    quel cuignol ce bresilien
    QUATARIS achete le liberau de strasbourg

    Il est peut être un Guignol, mais lui il sait ce qu'est un LIBERO !!
    Hier il est sorti sur blessure !! Un munichois qui s'est essuyé les crampons !!

  • le responsable est emery alves et kurzawa sont sans cesse pris de vitesse qu il mette meunier a droite et kimpenbé a gauche
    par contre il est tres doué pour ses grimaces

    Dès le début du match Alves était à la ramasse !! Lui et Draxler ont fait partie des abonnés absents !

    Il a effectué son premier changement "désiré" à la 89ème minute !!!!

    Emery OUT !!
    Il faut Guardiola !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]