Le Bayern assure, le Barça cale, la Roma déroule, l'Atlético plonge

Le Bayern assure, le Barça cale, la Roma déroule, l'Atlético plonge©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 31 octobre 2017 à 22h46

Les cadors ont galéré. Ce mardi soir, en phase de groupes de Ligue des Champions, le FC Barcelone, la Juventus Turin et l'Atlético de Madrid n'ont pu faire mieux qu'un match nul. La Roma a pulvérisé Chelsea et le Bayern Munich a assuré à Glasgow.

Groupe A :
Manchester United (2-0) Benfica Lisbonne

Pas encore convaincant, mais toujours aussi efficace. Avec une équipe remaniée, où le jeune Scott McTominay, 20 ans, était titulaire, Manchester United s'est débarrassé du Benfica Lisbonne (2-0). Anthony Martial, lui aussi aligné d'entrée, a provoqué quelques maux de tête aux défenseurs portugais et a même provoqué un penalty... qu'il n'a pas su transformer. Mile Svilar, grande promesse du club lisboète auteur d'une grosse bévue au match aller, a encore encaissé un but gag sur une frappe de Nemanja Matic. Daley Blind a doublé la mise... sur penalty.

FC Bâle (1-2) CSKA Moscou

Bâle a perdu gros. Battu à domicile par le CSKA (1-2), le club suisse a laissé Manchester United s'envoler en tête du groupe et a été rejoint par son adversaire du soir. Les hommes de Raphael Wicky avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant la marque grâce à Luca Zuffi mais ils ont souffert en deuxième période. Alan Dzagoev et Pontus Wernbloom ont renversé le match.
Groupe B :
Paris Saint-Germain (5-0) Anderlecht

Celtic Glasgow (1-2) Bayern Munich

Le Bayern a eu chaud. Mais il a assuré l'essentiel. Parfois brouillons, souvent gênés par leurs adversaires écossais, les Allemands ont composté leur billet pour les huitièmes de finale en venant finalement à bout du Celtic (1-2). Kinglsey Coman a profité d'une mésentente dans la défense des Celts pour ouvrir le score mais Callum McGregor a égalisé peu avant le dernier quart d'heure. Heureusement pour le champion d'Allemagne, Javi Martinez s'est arraché pour placer une tête puissante.
Groupe C :
AS Rome (3-0) Chelsea

Atlético de Madrid (1-1) Qarabag

L'Atlético a peut-être dit adieu aux huitièmes de finale ! De nouveau incapables de battre Qarabag (1-1) à domicile, les Colchoneros accusent désormais un retard de six points sur la Roma, et un débours de cinq unités sur Chelsea. Nerveux, les Madrilènes ont même concédé l'ouverture du score de Michel, peu avant la mi-temps. Thomas Partey a égalisé mais les hommes de Diego Simeone ont butté sur Sehic, le dernier rempart azerbaïdjanais.
Groupe D :
Olympiakos (0-0) FC Barcelone

Le Barça est resté muet. Malgré une vingtaine de tirs et à cause d'un Silvio Proto insubmersible, le club catalan n'a pu ramener mieux qu'un petit point du Pirée (0-0). Lionel Messi a pourtant tout tenté, notamment sur un coup-franc et une frappe puissante en toute fin de match. Mais le gardien belge a tout repoussé.

Sporting Portugal (1-1) Juventus Turin  

Décidément, le Sporting pourra nourrir de gros regrets. Passé tout près de tenir la Juve en échec à Turin, le club portugais a, cette fois-ci, manqué de peu le hold-up à domicile (1-1). Bruno César, titulaire pour combler les absences de nombreux joueurs blessés (Mathieu, Coentrao, William Carvalho, Piccini) a ouvert le score au coeur de la première période mais Higuain a mis fin aux espoirs portugais en fin de match. Statu quo dans ce groupe, où aucun club n'a composté son ticket. Mais l'Olympiakos ne verra pas les huitièmes.

 
8 commentaires - Le Bayern assure, le Barça cale, la Roma déroule, l'Atlético plonge
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]