La nouvelle C1 n'a jamais été aussi proche de voir le jour

La nouvelle C1 n'a jamais été aussi proche de voir le jour©Media365

Rédaction , publié le mardi 26 mars 2019 à 16h50

La Ligue des Champions va-t-elle se transformer en Super Ligue fermée ? Cette question était sur toutes les lèvres ce mardi à Amsterdam, à l'occasion de la 22eme assemblée générale de l'association des clubs européens (ECA).

Depuis plusieurs jours, l'idée d'une réforme de la plus prestigieuse des compétitions européennes est évoquée, avec la possibilité de la rendre plus difficile d'accès. On parle ainsi d'une compétition réunissant toujours 32 équipes, mais désormais basée sur un système de relégations et de promotions au lieu des qualifications via les résultats dans les championnats nationaux. Une façon pour les plus grands clubs de s'assurer une participation chaque année et donc des revenus importants. Andrea Agnelli, président de la Juventus Turin et patron de l'ECA, a pris la parole à la fin de cette assemblée générale. Il a confirmé l'ouverture d'un processus de réflexion visant à réformer la Ligue des Champions après 2024.

« Nous avons maintenant lancé le processus pour développer une vision pour l'avenir des compétitions interclubs de l'UEFA après 2024. C'est le début d'un voyage qui verra un engagement plus profond avec toutes les parties prenantes du jeu professionnel, avant de prendre une décision formelle », a déclaré Agnelli, qui table sur un processus de 12 à 20 mois. Le dirigeant italien n'a en revanche pas voulu entrer dans les détails, se refusant à commenter les différentes informations parues dans la presse récemment, comme le principe d'une ligue fermée avec des matchs le week-end.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.