La fête des supporters du PSG dans Paris

La fête des supporters du PSG dans Paris©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 13 août 2020 à 10h12

Après la qualification arrachée pour la demi-finale de la Ligue des champions, les supporters parisiens ont dignement fêté cette victoire des hommes de Thomas Tuchel face à l'Atalanta, devant le Parc des Princes ou sur les Champs-Elysées.



Une véritable libération. Alors qu'on disputait, mercredi soir à Lisbonne, les toutes dernières minutes du premier quart de finale du Final 8 de la Ligue des champions, et que le PSG, mené 1-0 par l'Atalanta, se dirigeait vers une nouvelle désillusion européenne, Marquinhos a égalisé (90e), avant qu'Eric Maxim Choupo-Moting (90e+3), improbable héros d'une soirée suffocante, ne finisse par délivrer le peuple parisien.

Un succès d'abord salué par des coups de klaxon, dans une capitale qui a progressivement plongé dans une douce euphorie pour célébrer le retour du Paris Saint-Germain dans le dernier carré de la C1, 25 ans après la demi-finale disputée par David Ginola et consorts face à l'AC Milan. Le Collectif Ultras Paris (CUP), qui n'avait pas organisé de rassemblement officiel pour le match, a réuni ses fidèles au Parc des Princes, devant le Virage Auteuil, pour célébrer comme il se doit ce succès acquis de haute lutte. Et évidemment fêter Choupo-Moting, la star du jour.

Les règles de distanciation sociale n'étaient pas toujours forcément respectées, comme sur les Champs-Elysées, une mythique avenue rapidement envahie par les fidèles du PSG. On y a notamment vu des feux d'artifice, dans une liesse générale, même si les forces de l'ordre ont dû intervenir pour tenter de disperser une foule aux anges. Qui n'attend qu'une chose, que ses protégés continuent leur parcours au Portugal, alors que se profile mardi prochain la demi-finale, face au vainqueur du duel entre l'Atlético de Madrid et le RB Leipzig.

Les joueurs ont eux d'abord célébré sur la pelouse du Stade de la Luz, puis dans le vestiaire, avant de partager leur bonheur devant leur hôtel lisboète avec les supporters qui ont fait le déplacement jusqu'au Portugal. Et eux aussi aimeraient bien prolonger le plaisir encore quelques jours...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.