L'OL, une nouvelle surprise ?

L'OL, une nouvelle surprise ?©Media365

Paul Rouget : publié le samedi 15 août 2020 à 15h46

Après avoir sorti la Juventus, l'Olympique Lyonnais ne sera encore une fois pas favori samedi soir contre Manchester City en quarts de finale de la Ligue Europa. Et si les hommes de Rudi Garcia en profitaient ?

 

Une véritable anomalie. Parmi les huit équipes présentes à Lisbonne pour ce Final 8 de la Ligue des champions, l'Olympique Lyonnais est la seule à ne pas être déjà qualifiée pour la prochaine édition de la prestigieuse compétition européenne. Pire encore, les Rhodaniens n'ont même pas réussi à décrocher un billet pour la Ligue Europa, puisqu'ils ont terminé à la 7e place d'une Ligue 1 arrêtée, prématurément selon leur président Jean-Michel Aulas, en raison de la crise sanitaire. Et leur avant-dernière chance d'être européens leur a filé entre les doigts lors de la finale de la Coupe de la Ligue perdue aux tirs au but face au PSG (0-0, 6 t.a.b. à 5). Mais il leur reste une opportunité pour disputer une compétition continentale la saison : remporter la Ligue des champions, ce qui les qualifierait automatiquement pour la prochaine édition. 

Comme en 2018 ?

Avant de rêver à un tel destin, il faudra d'abord écarter un sacré client, puisque après la Juventus c'est le Manchester City de Pep Guardiola qui va se dresser sur leur route samedi soir, pour le dernier quart de finale de cette édition au format inédit, au lendemain de l'humiliation infligée par le Bayern Munich au FC Barcelone (8-2). Un exploit que les Lyonnais ont déjà réalisé, à l'automne 2018 en phases de groupes, en allant s'imposer 2-1 dans le nord de l'Angleterre avant de concéder le match nul à domicile (2-2). Les Citizens n'ont pas oublié, même s'ils ont surtout en tête une victoire finale dans la compétition. "Ce serait vraiment énorme pour le club et on va tout faire pour", a ainsi lâché Guardiola en conférence de presse, après avoir souligné, tout comme Aymeric Laporte à ses côtés, à quel point il fallait se méfier de cet adversaire tout sauf favori. Même si cela ressemblait à un discours de façade. Et si c'était la chance des hommes de Rudi Garcia ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.