Juventus : Les auteurs d'un salut nazi et de cris de singe condamnés à Paris

Juventus : Les auteurs d'un salut nazi et de cris de singe condamnés à Paris©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 24 janvier 2023 à 19h54

Des supporters de la Juventus s'étaient fait remarquer pour de bien mauvaises raisons, au début du mois de septembre, à l'occasion de leur déplacement au Parc des Princes (2-1 pour le Paris Saint-Germain) en Ligue des Champions.



Lors du match PSG - Juventus du 6 septembre, qui avait lancé au Parc des Princes (2-1) la phase de poules de Ligue des Champions, quatre supporters italiens avaient été interpellés en raison d'actes racistes relayés sur les réseaux sociaux. Dès le lendemain de la rencontre, la Préfecture de Police l'avait annoncé : "Quatre individus ont été identifiés par vidéo puis interpellés par les services de police pour provocation publique à la haine raciale dans le cadre d'une enceinte sportive, à l'occasion du match de football PSG - Juventus. Une enquête est ouverte." Si deux d'entre eux avaient été relaxés, les deux autres ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Paris, l'un à 4 000 euros d'amende et une interdiction de stade de 2 ans, l'autre à 1 500 euros d'amende avec sursis.

Si le premier avait effectué un salut nazi à l'attention de ses homologues du Paris Saint-Germain, ce n'est finalement pas l'apologie de crime contre l'humanité qui a été retenue, mais plutôt l'exhibition dans une enceinte sportive de symboles incitant à la haine ou à la discrimination raciale. Le deuxième, âgé de 19 ans seulement, avait mimé un gorille, toujours en visant des fans noirs du PSG. Pour lui, c'est l'injure à caractère raciste qui a été retenue. Par ailleurs, les deux hommes doivent aussi verser 801 euros supplémentaires, un symbolique et 800 en frais d'avocats pour SOS Racisme et la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme) qui s'étaient portées parties civiles dans ce dossier. L'auteur du salut nazi ne fera donc pas le déplacement à Nantes dans à peine moins d'un mois, le 23 février en barrages retour de Ligue Europa.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.