Inter : Des messages fascistes sur les protège-tibias de Biraghi ?

Inter : Des messages fascistes sur les protège-tibias de Biraghi ?©Media365

Paul Rouget : publié le jeudi 12 décembre 2019 à 12h26

Des symboles qui n'ont pas manqué de faire polémique lors du match entre l'Inter et le Barça. Le joueur et son club ont démenti toute référence fasciste.



L'image n'a pas manqué de faire polémique sur les réseaux sociaux. Mardi soir, lors de la défaite éliminatoire de l'Inter face au FC Barcelone (1-2), pour le compte de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions, Cristiano Biraghi, après avoir été victime d'une faute, a dévoilé à l'écran ses protège-tibias, qui ont fait beaucoup parler.


Car on a pu voir dessus des symboles régulièrement associés au fascisme. Comme une flamme aux couleurs du drapeau italien rappelant le logo du MSI (Mouvement social italien), un parti d'extrême droite, ainsi qu'un dessin d'un soldat romain en tenue de combat et l'expression latine "Vae Victis" ("Malheur aux vaincus").


D'après La Repubblica, le latéral gauche, défendu sur Twitter par... Matteo Salvini, l'ancien homme fort du gouvernement italien et chef du parti d'extrême droite la Ligue, a démenti toute référence fasciste, tout comme le club milanais. L'international transalpin assurant notamment que le casque spartiate serait une référence au film 300, dont il est un grand fan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.