Face à Hoffenheim, un véritable match piège attend Liverpool

Face à Hoffenheim, un véritable match piège attend Liverpool©Media365

Rémi Farge, publié le mardi 15 août 2017 à 07h43

Trois ans après leur dernière participation à la Ligue des Champions, les Reds retrouvent la plus prestigieuse des compétitions européennes ce mardi soir à Hoffenheim en barrage aller.



Empêtré dans un feuilleton Philippe Coutinho qui devient plus complexe chaque jour, Liverpool n'a pas débuté sa saison de la meilleure des manières. Samedi après-midi, les Reds ont été rejoints dans le temps additionnel sur la pelouse de Watford (3-3), lâchant d'entrée deux points face à un adversaire modeste. Et c'est toujours sans leur Brésilien que les hommes de Jürgen Klopp retrouvent la Ligue des Champions, ce mardi soir à Hoffenheim. Trois ans après leur dernière participation, les Reds doivent passer par les barrages pour rallier la phase de groupes, suite à leur quatrième place du dernier championnat anglais. Et en Allemagne, les coéquipiers de Dejan Lovren feraient bien de se méfier de leur adversaire.
Klopp : « Hoffenheim, c'est assez difficile »
Car Hoffenheim, c'est la sensation de la dernière édition de la Bundesliga. Quatrième du championnat en 2016-2017, et doublé seulement lors de la dernière journée par Dortmund, le club du Bade-Wurtemberg s'est révélée être une équipe très solide : à peine quatre défaites et la deuxième défense derrière le Bayern Munich. A sa tête, un jeune coach qui s'est déjà taillé une solide réputation : Julian Nagelsmann, 30 ans. Et l'Allemand Jürgen Klopp est bien placé pour savoir que Liverpool devra faire attention : « Hoffenheim, c'est assez difficile. Comme eux, nous allons devoir montrer beaucoup à ce stade de la compétition. Hoffenheim possède une bonne équipe, un grand entraîneur, ils progressent bien. Ils ont une certaine stabilité car leur équipe a peu changé. J'ai regardé le match amical contre Bologne, ils ont beaucoup de confiance. Une confiance assez insolente ! »
Klopp : « Si on joue à 95%, on échouera »
Pour ce barrage aller, Liverpool sera privé de Philippe Coutinho et Daniel Sturridge, blessé. Mais les Reds composeront sans et tenteront de s'appuyer sur leur nouvelle recrue, Mohamed Salah, pour déstabiliser une équipe inexpérimentée sur la scène européenne. « Cela ne serait pas une équipe de football s'ils n'avaient pas de points faibles, sourit Klopp. Alors nous allons essayer de profiter de ces points faibles. Mais si on joue à 95% contre Hoffenheim, on aura de gros problèmes et on échouera probablement. A 100%, on pourra leur causer beaucoup de problèmes et c'est le plan. » Un plan assez simple finalement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.