Djibril Cissé : "On n'est pas des négros"

Djibril Cissé : "On n'est pas des négros"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 09 décembre 2020 à 10h56

L'ancien international français Djibril Cissé, "scandalisé", est revenu sur l'interruption du match PSG-Basaksehir en raison de propos jugés racistes du quatrième arbitre. 

 

Djibril Cissé a été "choqué et scandalisé". Mardi soir, la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et Istanbul Basaksehir a été interrompue après seulement un quart d'heure de jeu en raison de propos jugés racistes tenus par le quatrième arbitre, le Roumain Sebastian Coltescu, à l'encontre d'Achille Webo, l'un des adjoints du coach turc, qu'il a qualifié de "négro", avant de se justifier en expliquant qu'il avait utilisé le terme de "negru" ("noir" en roumain) pour désigner le Camerounais. "J'ai été victime en Grèce de quelques situations où le racisme a pris place, et ce n'est vraiment pas cool à vivre", a témoigné l'ancien international français (39 ans) à l'antenne de RTL mercredi matin. En 2009, alors qu'il évoluait au Panathinaïkos, il avait notamment été la cible de remarques racistes, de cris de singe et de jets de bouteilles lors d'un match amical. 

"On est des êtres humains avant tout"

"C'était des supporters. Et quand c'est des supporters, on peut nous dire que c'est dur à maîtriser, qu'ils sont plusieurs... Bon, passons. Après c'est passé de joueur à joueur. Alors si on commence à rentrer dans ceux qui sont censés faire régner l'ordre, c'est compliqué...", a poursuivi l'Arlésien, qui constate avec amertume "que le racisme est un fléau qui commence à peser lourd dans le monde du football." Il a aussi apporté son soutien aux joueurs des deux équipes, qui ont regagné les vestiaires en signe de protestation : "Ils ont eu raison, il faut taper du poing à un moment donné, faire des choses choc pour que les gens comprennent et que les instances du football comprennent qu'il y a des choses qu'on ne peut pas faire. On est des êtres humains avant tout, on n'est pas des singes ou des négros."  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.